langage, littérature jeunesse, Ma vie de Maman, mathématiques, zoologie

Exploitation d’album : Boucle d’Or et les trois ours {+ documents à télécharger gratuitement}

Je ne sais pas vous, mais quand j’arrive à faire coïncider plusieurs événements, je suis toujours hyper contente. C’est ce qui s’est passé dernièrement avec nos activités autour d’une thématique commune : l’ours.

Remettons nous dans le contexte.

Le fil rouge de notre co-schooling est l’histoire. Actuellement nous venons de terminer les dinosaures. La dernière catégorie d’espèces ayant fait son apparition sur la Terre étant les mammifères, j’avais envie de trouver un mammifère à mettre à l’honneur avant d’attaquer l’arrivée de l’Homme.

Par ailleurs, nos activités suivent également les saisons. En ce moment, ce n’est un secret pour personne, c’est l’automne. Et chez nous, nous axons notre découverte et notre immersion dans cette saison en s’intéressant à la forêt. Je voulais donc que ce fameux mammifère soit un animal vivant dans la forêt.

Puis, ma copine Adélaïde a mis en ligne sur sa boutique, des fichiers de cartes de nomenclature sur les différentes espèces d’ours.

Bah voilà, mon animal était tout trouvé. Et comme je voulais faire une exploitation d’album, je me suis donc dirigée vers Boucle d’Or, un conte que mes enfants connaissent et apprécient beaucoup.

Quand je vous dis que tout s’assemble !!! J’vous dis pas ma fierté ahah.

Voici donc ma manière de procéder.

J’ai choisi de commencer par des activités permettant d’en apprendre davantage sur l’ours en règle générale : qui est-il ? que mange-t-il ? sa morphologie, son (ses) lieux(x) de vie, …  Et ensuite lorsque les enfants étaient bien familiarisés avec notre nouvel animal de compagnie, nous sommes passés à l’exploitation de l’album : Boucle d’Or et les trois ours.

I. Livres jeunesse.
1. Mon tout-petit.

Le temps d’une année, on suit une maman ourse qui fait découvrir le monde à son tout petit. C’est un livre avec très peu de texte, mais des illustrations au crayon, tout en noir et blanc qui sont absolument magnifiques. Cet ouvrage très doux permet donc d’en apprendre davantage sur le mode de vie des ours.

2. L’ourse.

Encore un ouvrage avec très peu de texte et des illustrations à couper le souffle ! Dans cet album, l’ourse est seule et se prépare consciencieusement à passer l’hiver et à accueillir son petit. Tout est imagé, et empreint d’une grande poésie. Je suis sous le charme des illustrations d’ailleurs.

3. L’ours Polaire.

Raconté sous la forme d’une histoire, cet album est avant tout un documentaire très bien fourni en informations et très agréable à lire. Il faut dire que les illustrations de Jenni Desmond y contribuent largement.  On apprend énormément de choses sur le mode de vie de l’ours polaire et les différences notables entre cet animal et les autres espèces d’ours, c’est vraiment très intéressant.

4. Deux pour moi, un pour toi.

Cet album est sorti tout récemment, c’est une histoire vraiment très drôle se passant entre un ours et une belette sur fond de gourmandise et de partage, avant que le renard n’arrive et change les plans des deux amis en train de se disputer. Un livre qui a énormément de succès auprès de mes enfants et de Malo tout particulièrement.

5. Le festin des gloutons.

Encore un livre qui a du succès ! Dans celui-ci, Pépito l’écureuil invite tous ses amis pour fêter son anniversaire. Il y a là le puceron, la grenouille, le renard, la cigogne, le loup, la coccinelle, la libellule et l’ours. Ils sont tous installés autour de la table, mais le temps que Pépito aille chercher le goûter, lorsqu’il revient l’ours est seul et il a un gros ventre. Pépito l’accuse d’avoir mangé tout le monde. Faux répond l’ours, moi je n’ai mangé que le loup. Une histoire pleine d’humour pour parler des régimes alimentaires.

6. Mes amis les oursons.

Ma petite madeleine de Proust de la sélection, puisque cet album fait partie d’une collection comprenant 8 ou 9 titres et mettant en scène un animal. Ici on suit les oursons malicieux. Les dessins sont très rétros et l’histoire très mignonne et en rimes s’il vous plaît.

Le lien ci-dessous vous amène sur des ventes d’occasion, je ne pense pas que cet album soit encore édité

7. La chasse à l’ours.

Voici un classique de la littérature de jeunesse anglaise, une histoire que je connais depuis mon enfance et illustrées de jolies aquarelles. Les 5 frères et soeurs partent à la chasse à l’ours et pour cela ils traversent différents endroits : une rivière, de la boue, une forêt, de la neige, une prairie … jusqu’à ce qu’ils arrivent dans la tanière de l’ours. Effrayés, ils courent donc et font le chemin inverse jusqu’à la maison puis vont se cacher dans le lit. C’est un classique parmi les contes en randonnée.

8. Boucle d’Or et les trois ours.

Nous avons la version classique des éditions Lito depuis un moment, mais j’avoue que j’aurais aimé trouver une version plus contemporaine et plus riche. Mais cet album a très bien fait l’affaire, surtout à moins de 2 euros, c’est intéressant si vous voulez vous lancer dans la collection des contes traditionnels à moindre frais.

II. activités autour de l’ours
1. encodage du mot ours.

Zélie connaît maintenant parfaitement le son [OU], elle le reconnaît et sait l’écrire. Je lui ai donc chargé d’expliquer à son frère comment on obtient ce son. J’aime lui donner ce genre de responsabilité, non seulement ça l’aide à prendre confiance en elle, mais en plus elle apprend à restituer oralement une action qu’elle maîtrise, ça l’oblige à trouver un vocabulaire adapté à la personne à laquelle elle s’adresse.

Puis, Zélie a encodé le mot OURS avec les lettres mobiles cursives (je vous mets le lien vers le coffret que nous avons et qui nous sert vraiment très souvent). Pour Malo, j’ai écrit le mot sur une ardoise à l’aide des crayons Woody de la marque Stabilo, puis il a été chargé de l’encoder à l’aide des lettres mobiles capitales (issues d’un puzzle en bois, je vous mets le lien ci dessous également). J’ai tenté d’introduire également l’alphabet script comme il reconnaît quasiment toutes les lettres capitales. L’exercice ne lui a pas demandé beaucoup d’effort. Il a vite remarqué qu’une seule lettre script était différente de sa capitale, le R. Il a donc d’abord placé celles qu’il reconnaissait, puis il a mis le R. Affaire réglée 🙂 je pense que je vais bientôt pouvoir ressortir le petit jeu d’association des alphabets que j’avais réalisé il y a quelques mois.

2. Découverte des différentes espèces d’ours.

Je vous disais plus haut, Maaademoiselle A Shop a créé un document extrêmement intéressant, il s’agit d’un fichier de cartes de nomenclature autour des différentes espèces d’ours. En tout, il y a 10 cartes représentant donc 10 espèces d’ours. Après les avoir imprimées, j’ai placé à l’arrière de chaque carte une gommette de couleur représentant le continent sur lequel chaque ours réside. Pour cela j’ai utilisé le code couleur des continents Montessori.

En Asie, il y a l’ours malais, le panda géant, l’ours à collier et l’ours lippu (c’est Baloo dans le livre de la jungle 🙂 ). En Amérique du Nord, il y a l’ours Kodiak, le grizzli et l’ours noir. En Europe c’est l’ours brun. L’ours à lunettes habite en Amérique du Sud. Enfin, il reste l’ours polaire (ou ours blanc) qui lui, habite dans le cercle polaire arctique, c’est à dire dans l’extrême nord de l’Amérique, de l’Europe et de l’Asie, d’où la présence des trois couleurs.

Zélie a lu les noms des ours (avec parfois un peu d’aide de ma part) et les enfants les ont comparés : la couleur de leur pelage, leurs points communs, leurs différences … On a également parlé de leur morphologie et de leur régime alimentaire. Depuis que nous avons vu le film Grizzli, les enfants savent que les ours sont omnivores, c’était donc l’occasion de réinvestir leurs connaissances.

Zélie a ensuite classé les ours selon leur lieu de vie. Etant donné qu’elle ne sait pas où ils vivent, mais qu’elle maîtrise le nom et l’emplacement de chaque continent, nous avons fait ça sous forme de jeu. Le puzzle des continents était posé sur le bureau et les cartes dans la cuisine. Moi j’étais assise et je lui disais : « l’ours brun vit en Europe ». Elle allait donc chercher la bonne carte (exercice de lecture) puis elle la posait au bon endroit sur le planisphère.

Malo lui, a fait un petit jeu d’association avec les quelques figurines que nous avons : le panda géant, son bébé, l’ours polaire et son bébé et l’ours brun.

*****      *****      *****      ***** 

Je fais un petit aparté concernant l’excellente boutique Maaademoiselle A Shop. Adélaïde créée des fichiers de cartes de nomenclature ou d’imagiers autour de thématiques qui peuvent être présentées aux enfants à tout âge. Elle s’appuie beaucoup sur les saisons, la nature, mais également les centres d’intérêt de ses filles, sa principale source d’inspiration. Ainsi, quand vous commandez sur sa boutique en ligne, vous recevez le lien vers un document à télécharger, c’est donc à vous d’imprimer les cartes, ce qui vous permet d’acheter les cartes à un prix vraiment très intéressant.

De plus, grâce au code BAZAR (lien non affilié), vous bénéficiez d’une réduction de 10% sur l’ensemble de votre commande aussi souvent que vous le souhaitez, donc vraiment, je vous invite chaleureusement à aller vous perdre sur le site internet de la boutique de Maaademoiselle A Shop.

Fin de l’aparté !

*****      *****      *****      *****

3. Exploitation de l’album Boucle d’Or et les Trois ours.

Comme je vous le disais plus haut, pour cette exploitation j’ai utilisé le petit livre des éditions Lito qui retrace le conte plutôt fidèlement. Cependant, si j’avais eu le temps, j’aurais été dénicher un ouvrage un peu plus riche, j’en avais quelques uns en tête d’ailleurs (je vous mets les liens plus bas). Comme à chaque exploitation d’album, j’ai commencé par lire l’histoire aux enfants, puis, chacun leur tour, ils m’ont restitué ce qu’ils ont retenu du conte. C’est un exercice intéressant parce qu’on sait ce qui a marqué les enfants, et on se rend compte que ce n’est pas toujours la même chose. Malo s’est concentré sur le Petit Ours et sur sa tristesse quand il s’est aperçu que la petite fille avait cassé sa chaise et bu sa soupe, alors que Zélie s’est davantage identifiée à Boucle d’Or. Et puis cela oblige l’enfant à utiliser un vocabulaire précis (les « quelque chose », « truc » ou « ça » ne sont pas permis ahah).

Je leur ai également présenté un mini-livret d’activités préparé un peu rapidement (d’où le fait qu’il ne soit pas très fourni), mais qui leur a beaucoup plu. Dedans, il y a un coloriage pour illustrer la couverture (les miens ne l’ont pas fait, ils n’avaient pas envie de faire du coloriage à ce moment là ^^), un tableau à double entrée où les enfants doivent classer les objets selon leur forme et leur taille. J’ai bien entendu utilisé des objets en rapport avec l’histoire. J’ai ajouté également deux exercices de graphisme : tracer de petits traits verticaux marrons pour faire les poils de l’ours, puis réaliser des boucles en jaune (et orange comme on n’a qu’un seul feutre jaune) pour faire les cheveux de la petite fille. Enfin, pour Zélie, il y a également un petit mot croisé. Ici pas de définition, mais les mots à replacer dans le quadrillage sont écrits en lettres cursives. A elle de lire le mot et de le réécrire en capitales dans le quadrillage.

Je suis certaine que vous vous êtes tous aperçus qu’il y a une petite erreur dans le mot croisé : Zélie a écrit « BOUCHE » au lieu de « BOUCLE ». Je suis même sûre que si je ne l’avais pas mentionné, plusieurs d’entre-vous me l’auraient fait remarquer. J’ai choisi de publier la photo telle quelle pour montrer qu’on a naturellement tendance à se focaliser sur l’erreur, le négatif, alors que tout le reste est bon. En effet, il y a une petite faute, mais ma puce s’en est aperçue toute seule, un peu plus tard, en regardant de nouveau son livret d’activité.  L’important est aussi de souligner qu’il y a eu bien plus de réussites et c’est là dessus que nous nous sommes focalisées : elle a réussi à lire « fauteuil », un mot complexe, elle a mis les accents sur les E de « bébé » et surtout elle a compris tout de suite le fonctionnement du mot croisé. L’important est là n’est-ce-pas ?

Vous pouvez télécharger le document en cliquant sur le lien ci dessous 🙂 comme d’habitude, je vous remercie de ne pas le diffuser sans me mentionner. Ce qui serait génial ce serait de me mentionner si vous publiez une photo, ainsi que d’orienter les gens vers cet article ♥

boucle d or et les trois ours

4. les ordres de grandeur.

L’album Boucle d’Or et les Trois Ours est parfait pour aborder les ordres de grandeur : petit, moyen et grand, comme on l’a vu précédemment dans le livret d’activité et l’exercice du tableau à double entrée. Pour aller plus loin, j’ai proposé à Malo un matériel de la marque Learning Resources : des ours de trois tailles : Petit, moyen et grand 😀

Quand je vous dis que le sujet des ours tombe parfaitement, ce n’est pas une blague ^^

Il s’agit donc d’un seau comprenant 6 couleurs d’ours de trois tailles différentes. On peut également acheter à part des fiches pour travailler les algorithmes. J’ai commencé par préparer devant Malo trois ours de la même couleur mais dans les 3 tailles différentes. On a fait une leçon en trois temps pour qu’il assimile bien le vocabulaire : petit, moyen et grand.

Par la suite, il a passé un long moment à réaliser les fiches. D’un côté il s’agit d’un algorithme à réaliser. De l’autre, il y a un algorithme et à la fin, une case vide. L’enfant doit donc poser dans la case vide, l’ours qui manque dans la suite. Un exercice qui lui a pris beaucoup de temps, pour lequel il a eu besoin d’aide, mais que nous ne manquerons pas de refaire pour consolider ces nouvelles compétences.

Voilà voilà, j’espère que cet article vous sera utile. Encore une fois j’ai bien eu du mal à faire quelque chose de court, mais vous commencez à me connaître ^^

Age de Zélie au moment des activités : 5 ans et 6 mois
Age de Malo au moment des activités : 3 ans et 6 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *