histoire, langage, littérature jeunesse, mathématiques, tables thématiques

Les dinosaures {+ document à télécharger gratuitement}

Nos activités sur les dinosaures ont pris fin il y a quelques jours, il est donc temps de faire un petit récapitulatif de tout ce que nous avons pu réaliser avec Zélie et Malo dans le cadre de notre co-schooling.

J’aurais aimé clore ce sujet avec des arts visuels mais les enfants n’en avaient pas envie, j’ai donc mis de côté tout ce que j’avais préparé, ce sera certainement exploité dans les semaines qui arrivent, un jour où je n’aurai pas d’autres activités sous le coude.

Quoi qu’il en soit, les dinosaures auront été une thématique qui aura passionnée Zélie et Malo à tel point que nous avons un peu débordé en terme de temps par rapport à ce que j’avais prévu, tant ils auront été en demande.

Voici donc ce que nous avons pu réaliser, à commencer par nos lectures bien entendu.

I. Littérature de jeunesse

(vous noterez qu’il manque deux ouvrages sur la photo, visiblement, les enfants aiment dormir en compagnie des dinosaures ^^)

1. L’histoire de la vie – les grands récits Montessori

Lire un grand récit a un côté un peu magique, pour l’enfant et pour le lecteur. On entre dans une dimension tout à fait particulière, et on aborde des sujets qui peuvent sembler d’une grande complexité, mais pourtant, tout est si simple dans ces ouvrages. Le texte s’adresse directement à l’enfant en le tutoyant, en le prenant à partie. L’ouvrage propose également de réaliser des activités pour bien assimiler les différentes notions abordées dans chacune des pages.

Les images, de synthèse, sont vraiment magnifiques et nous invitent au voyage à travers l’apparition de la vie, d’abord dans l’eau puis sur Terre, d’abord les bactéries, puis les animaux. Le récit s’arrête juste avant l’apparition de l’homme, c’est d’ailleurs le thème du prochain grand récit.

2.  Dinorauses

Certainement le coup de coeur de Zélie et Malo dans cette thématique des dinos, Dinorauses (non il n’y a pas de faute de frappe, c’est vraiment le titre ^^) est un superbe album pop-up. Le fait qu’il soit de grande taille permet aussi de rendre plus visible cette impression de grandeur des dinosaures. Chaque double page propose une activité autour des dinosaures. Sous certains flaps on voit apparaître des dinosaures en 3D, sous d’autres on voit le squelette du reptile, un troisième encore se déploie et permet de voir apparaître un magnifique pterodactyle

Malo a passé plusieurs heures à observer l’album sous toutes ses coutures, j’aimerais beaucoup trouver les autres de la même collection, je crois qu’il accrocherait tout autant.

Je n’ai pas réussi à trouver une librairie qui le vende encore, mais il semblerait qu’il y aura une réédition en février 2020. Je vous mets quand même le lien Amazon

3.  Les nouveaux dinosaures – ohé la science

Nous apprécions toujours autant cette collection, son texte très précis et ses illustrations absolument magnifiques.

Ici cet ouvrage propose un regard nouveau, à la lumières des récentes découvertes paléontologiques sur les dinosaures. On apprécie le fait que les noms des dinosaures soient notés sous les illustrations afin de nous permettre de les reconnaître 🙂

4. Les dinosaures -Quelle histoire

Ce petit carnet se présente comme un répertoire d’un certain nombre de dinosaures plus ou moins connus. Chaque page correspond à un dinosaure et est présentée sous la forme d’une « carte d’identité »: il y a le nom et l’illustration du dinosaure bien sûr, mais aussi un petit paragraphe le présentant, sa taille et son poids, et enfin son régime alimentaire, son habitat et la famille à laquelle il appartient. Tout en haut de la page, est indiqué l’ère géologique pendant laquelle il a existé.

Ce petit livret a été offert aux enfants par mon amie Adélaïde et je suis ravie qu’elle ait pensé à nous quand je vois l’enthousiasme de mes enfants pour ce carnet. C’est un chouette cadeau d’autant plus que je ne suis pas certaine que j’en aurais fait l’acquisition.

5. Les dinosaures – Mes p’tits docs

Rien de neuf sous le soleil avec cet album, mais nous le possédions déjà donc je l’ai bien évidemment inclus à notre liste thématique. L’avantage c’est qu’il permet de renforcer les notions déjà rencontrée dans les autres ouvrages, mais d’une autre manière.

Malo aime encore beaucoup la collection Mes P’tits Docs, alors que Zélie trouve que ça fait « trop bébé ». Mais il vaut mieux en avoir pour tous les goûts n’est-ce pas ?

6. Pop mange de toutes les couleurs.

J’ai choisi d’inclure cet album parce que le héros, Pop, est un dinosaure. Mais c’est le seul lien avec notre thématique. En effet, dans ce livre, on ne parle pas de l’époque des dinosaures, mais plutôt d’alimentation et de couleurs. Il aura néanmoins eu son quart d’heure de gloire grâce à une petite activité toute simple que j’ai proposée à Malo et dont je vous reparlerai plus bas.

7. Le trouillosaure

Pour finir, je vous présente le livre qui fait beaucoup rire mes enfants, l’histoire d’un dinosaure qu’on n’a jamais vraiment pu observer tellement il était peureux. Au moindre bruit il se cache. Est-ce que c’est sa trouillardise qui lui permettra de survivre à l’extinction des dinosaures ? Nul ne le sait puisqu’on ne l’a jamais vu.

C’est une histoire qui plaît beaucoup aux enfants, non seulement parce que les illustrations sont vraiment très drôles mais aussi parce que les onomatopées rythment la lecture et la rendent encore plus active.

II. Nos activités

1. associer les figurines dinosaures aux cartes de nomenclature.

La première chose que j’ai faite pour introduire la thématique des dinosaures est de réaliser des cartes de nomenclature afin que les enfants puissent identifier les différents types de dinosaures, mais également leur taille en ajoutant à côté de chaque dino, une silhouette d’homme.

Malheureusement je ne vais pas vous partager ce fichier car pour le réaliser, j’ai utilisé des images qui ne sont pas libres de droit. Je trouve malhonnête de diffuser des documents avec des illustrations qui appartiennent à quelqu’un d’autre. Si certains le font, moi je m’y refuse.

Néanmoins, il existe un coffret Montessori sur les dinosaures contenant des cartes de nomenclature, paru récemment aux éditions Nathan :

Tous les dinosaures n’y sont peut-être pas, mais ce coffret peut quand même constituer une bonne base de travail.

Donc après avoir fait le tour des dinosaures sur les cartes, Zélie s’est amusée à prononcer le nom de quelques uns, on a beaucoup ri, car moi aussi j’ai eu quelques difficultés.

Puis, j’ai sélectionné les cartes dont nous possédons les figurines (heureusement qu’il est noté le nom sur chaque figurine) et Malo a pu faire de la mise en paire, une activité qu’il apprécie beaucoup. Il a décrit ce qu’il voyait : marche-t-il sur deux ou quatre pattes ? A-t-il des ailes ? quel est son signe particulier ?

J’avais dans l’idée d’acquérir les dinosaures de la marque Schleich ou Papo mais les figurines coûtent vraiment cher (entre 8 et 20 euros) (il n’y en a pas beaucoup à 8 euros) et puis il n’y en avait pas non plus sur le bon coin, alors je me suis rabattue sur un lot trouvé sur Amazon contenant 14 bestioles. 5 d’entre elles sont en double, mais cela constitue tout de même une bonne base. Les figurines n’ont pas la douceur des Schleich qui sont faites dans une résine particulière. Ici elles sont en plastique, mais malgré tout elles sont assez solides et pleines de détails. Les pattes et les ailes bougent et pour certains d’entre-eux, la mâchoire aussi. Si les enfants sont toujours autant passionnés par le sujet, je verrai pour compléter avec des Schleich et des Papo au gré de mes trouvailles en occasion. Je vous mets le lien vers ce coffret (contenant aussi des pièces de « déco » que nous n’utilisons pas).

2. tableau à double entrée.

Mes enfants apprécient toujours beaucoup ce genre d’activité qui demande une certaine logique. Ici il est question de ranger des figurines de dinosaures de six espèces différentes et de six couleurs différentes dans un tableau.

Pour cela j’ai utilisé un coffret de dinosaures en résine de la marque Learning Resources. La boite contient 72 figurines : 6 espèces de dinosaures, 6 couleurs différentes et 2 représentants identiques. J’ai donc sorti un dinosaure de chaque espèce et de chaque couleur (ce qui fait donc 36 figurines) et j’ai laissé les enfants remplir leur tableau à tour de rôle. Je me suis aperçue que si la finalité était la même, le chemin parcouru par mes enfants pour y arriver était sensiblement différent.

Zélie piochait un dinosaure au hasard dans la pile et le plaçait sur la bonne case. Malo qui a besoin de cadrer ses réflexions a commencé d’abord par trier les dinosaures selon leur couleur, puis il les a reportés, couleur par couleur dans le tableau.

Vous pouvez télécharger le tableau en cliquant sur le lien ci-dessous.

tableau double entree dinosaures

Et voici le lien vers les figurines.

3. numération

J’ai également proposé aux enfants une petite activité de numération assez simple à mettre en place.

Je leur ai distribué quelques dinosaures à chacun, au milieu un tas de billes représentant les oeufs, puis des dés. Malo en a eu un, Zélie en a eu deux (introduction à l’addition). J’ai choisi pour cette fois de mettre à leur disposition des dés avec des chiffres et non pas des points afin de diversifier le matériel.

Le principe est très simple : les enfants devaient donner à leurs dinosaures le bon nombre d’oeufs. Pour cela ils devaient lancer le dé et prendre autant de billes qu’indiqué sur la face du dé. Zélie devait donc ajouter une petite difficulté puisqu’elle avait deux dés. Elle devait donc additionner les deux résultats.

Une fois l’activité finie et recommencée plusieurs fois, Malo a laissé tomber et j’ai proposé à Zélie d’aller plus loin en introduisant un dé supplémentaire qui comporte sur 3 de ses faces le signe + et sur les trois autres faces le signe -.

J’ai commencé par expliquer ce que cela signifiait, puis je lui ai montré comment procéder. On lance les trois dés et on observe celui avec les signes en premier.

Si c’est un +, alors on place un dé chiffre de part et d’autre puis, en dessous on place autant de billes que notifié sur les deux dés. Ensuite on additionne c’est à dire qu’on ajoute les deux quantités.

Si c’est un -, alors on place le dé avec le plus grand chiffre à gauche du dé avec le signe, puis le plus petit à sa droite. Ensuite, on place sous le plus grand chiffre, la même quantité de billes. A cette quantité, on enlève le chiffre indiqué sur le deuxième dé (= on soustrait). Le reste de la quantité correspond donc au résultat, c’est le nombre d’oeufs qui se trouve dans le nid du dinosaure.

Elle a beaucoup aimé cette petite activité et a vite compris le principe de soustraction (l’addition étant maîtrisée depuis longtemps)

4. langage : écrire les noms des dinosaures.

Voici un petit jeu de reconnaissance des lettres qui a eu également beaucoup de succès : écrire le mot dinosaure grâce à des perles lettres et des fils chenille. Pareil que précédemment, j’ai adapté l’activité à Zélie et à Malo.

Dans le cas de mon loulou (de 3 ans et demi, je le rappelle), j’ai écrit le mot dinosaure en lettres capitales sur son ardoise. Il a donc été chargé de replacer les perles dans l’ordre sous le mot, puis il les a enfilées sur le fil chenille.

Pendant ce temps, Zélie faisait la même chose, sauf que le mot dinosaure était écrit en lettres cursives. Et comme je savais qu’en quelques secondes elle aurait terminé, j’ai étoffé un peu l’activité en préparant en amont d’autres perles formant les noms de dinosaures qu’on pouvait trouver sur les cartes de nomenclature réalisées précédemment. Ici la difficulté (si c’en est ^^) est que les cartes sont écrites en script et les perles sont en majuscules !

5. kit d’excavation

Il y a plusieurs mois, bien avant de savoir qu’on allait aborder le thème des dinosaures, j’avais trouvé dans une boutique Flying Tiger, des petits kits d’excavation pour trois fois rien. J’en avais pris deux  et les boites dormaient en attendant le bon moment pour être sorties.

J’ai commencé par expliquer à Zélie et Malo le métier de paléontologue. On a regardé quelques photos sur mon smartphone et j’ai insisté sur le travail de patience et de minutie pour ne pas abîmer des ossements vieux de plusieurs millions d’années. Je leur ai demandé s’ils avaient envie d’essayer, forcément ils ont dit oui. j’ai donc déballé les kits comprenant chacun un bloc de plâtre, un stylet et un pinceau. Le stylet sert à creuser doucement la roche tandis que le pinceau s’utiliser pour « épousseter » les ossements. Petit à petit, ils ont donc attaqué le bloc de plâtre et de manière plutôt délicate je dois le dire. Malo a perdu patience au bout de 15mn et nous a demandé de le faire à sa place. J’ai donc dégrossi le travail afin qu’il puisse quand même continuer seul. Zélie a réalisé son excavation toute seule comme une grande.

Je dirai que tout cela a duré environ 30mn. Il n’y a pas de difficulté puisque le plâtre s’effrite rapidement. Mais comme le but était de reproduire les gestes des paléontologues, ils ont été obligés de prendre leur temps jusqu’à ce que la petite figurine soit enlevée de la roche. Ils sont ensuite allés la passer sous l’eau et ils ont alors pu admirer leur squelette. Après quelques recherches parmi les cartes de nomenclature, Zélie a découvert qu’elle avait un tricératops, et Malo un brachiosaure. Ils ont donc complété l’activité en allant chercher les figurines correspondantes.

6. le jeu du morpion

J’ai trouvé que le thème était parfait pour initier Zélie au jeu du morpion. Sur une planche de bois, j’ai dessiné le quadrillage, puis nous avons choisi chacune une couleur de dinosaures parmi les figurines colorées présentées ci-dessus. Je lui ai expliqué les règles, et elle a eu du mal à apprécier le jeu parce qu’elle ne comprenait pas pourquoi je faisais exprès de poser ma figurine à l’endroit où elle voulait mettre la sienne. Il a fallu que je la laisse gagner plusieurs fois pour qu’elle comprenne le principe de la stratégie et surtout qu’elle se taise, parce qu’elle me disait ce qu’elle envisageait de faire ^^

7. Donnons à manger à Pop.

Je vous avais dit que Pop, le petit dinosaure de l’ouvrage du même nom, avait eu son heure de gloire. Bien entendu, ici rien à voir avec la thématique des dinosaures, je ne suis pas certaine qu’en vrai les brachiosaures (ce que je suppose être Pop^^) mangeaient des oranges et des petits pois. Bref. Pop a une particularité, sa peau prend la couleur de l’aliment qu’il mange. Quand il était petit, il était blanc parce qu’il buvait que du lait. Puis il a découvert les bananes et il est devenu jaune. Et comme il aimerait ressembler à un arc-en-ciel, il a alors mixé ses repas avec des fruits et des légumes multicolores.

Cet album est intéressant pour aborder le nom des fruits et des légumes, les couleurs, mais aussi l’importance de manger équilibré.

J’ai justement à la maison, un jeu de la marque Goula qui se présente sous la forme d’un tableau à une entrée, c’est à dire qu’on s’intéresse uniquement à la couleur des fruits et des légumes : blanc, orange, jaune, rouge, vert et violet. dans chaque catégorie de couleur, il y a 5 plaquettes représentant 5 fruits ou légumes différents. ce jeu est donc parfait pour être associé au livre.

J’ai mélangé les plaquettes et lorsqu’on voit Pop tout blanc parce qu’il ne mange que du lait, Malo était chargé de positionner sur la page, tous les fruits et les légumes blancs en les nommant, bien évidemment. Il a fait de même pour les jaunes et les verts, puis sur la page où Pop est bicolore : orange et violet. Enfin sur la dernière page où Pop est devenu Multicolore, Malo a positionné tous les fruits et les légumes.

Comme je vous disais, rien à voir avec la thématique dinosaures, mais j’en ai profité que le héros du livre soit un dinosaure pour proposer cette activité à Malo, activité que Zélie avait déjà réalisée au même âge.

Et voilà, nous en avons terminé avec les dinosaures. C’est un thème qui a vraiment passionné mes enfants alors que, jusqu’à présent, ils ne s’en étaient pas vraiment intéressés. Ils connaissent maintenant le nom de certains d’entre eux, Zélie sait écrire le mot dinosaure sans modèle (on en a profité pour retravailler le son « au » et le son [z] du S placé entre deux voyelles), ils connaissent le métier de paléontologue et savent maintenant comment les grands dinosaures ont laissé la place aux autres animaux que nous connaissons aujourd’hui. 

Prochaine étape : l’histoire de l’homme 🙂  

âge de Zélie au moment des activités : 5 ans et demi
Âge de Malo au moment des activités : 3 ans et demi

2 Comments on “Les dinosaures {+ document à télécharger gratuitement}

    1. Hello. Aucune ne vient du même endroit. J’ai passé beaucoup de temps à les chercher à droite et à gauche donc je ne pourrai même pas te dire d’où elles viennent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *