littérature jeunesse

Mon petit monde {Chut, les enfants lisent #145}

« Salmonella, oscillibacter, ruminococcus, aggregatibacter actimycetemcomitans… » en voilà des noms compliqués. Pourtant ils correspondent à des minuscules organismes indispensables à la vie : les bactéries.

Ces êtres vivants, invisibles à l’oeil nu sont souvent perçus de manière négative, comme une maladie, pourtant la grande majorité joue un rôle essentiel dans notre santé.

Aujourd’hui, nous allons donc parler de bacilles, de cocci, de chlamidia … grâce à un ouvrage passionnant paru tout récemment aux éditions du Ricochet : Mon Petit Monde.

Emmanuelle Houssais, autrice et illustratrice de grand talent, s’est lancée le défi de permettre aux plus jeunes de se familiariser très vite à l’importance des bactéries. Après tout, elles sont le premier organisme vivant à être apparu sur notre planète il y a plus de 3,5 milliards d’années, d’abord dans l’océan, puis sur la terre ferme.

Comme tous les êtres vivants, elles ont évolués. aujourd’hui elles sont tellement nombreuses qu’il est impossible de dire combien il existe de types de bactéries. Elles sont partout et jouent un rôle essentiel dans le maintien de la biodiversité, que ce soit auprès de la flore, mais aussi des animaux, aussi petits soient-ils. Chaque bactérie possède une fonction particulière : elles nourrissent, protègent, camouflent, éclairent, guérissent …

Et dans notre corps c’est pareil ! 100 000 000 000 000. cent mille milliards !!! Ce nombre qui donne le tournis c’est le nombre de bactéries qu’abrite notre corps. Et ce qui est encore plus incroyable c’est que dans le ventre de sa maman, le foetus n’en possède aucune !

De tailles (microscopiques) et de formes différentes, certaines bactéries sont dangereuses et peuvent être à l’origine de maladies plus ou moins graves, mais il existe des traitements pour les éradiquer et se soigner.

Pourtant la grande majorité des bactéries ne nous veulent que du bien : elles s’organisent pour protéger notre corps, elles sont responsables de nos odeurs corporelles, elles participent à la solidité de nos dents, elles décomposent les fibres des aliments que nous avons avalés … Bref vous l’aurez compris, dans ce livre on se réconcilie avec les bactéries et on se rappelle qu’en règle générale elles sont nos amies. Mais comme toute amitié, il faut en prendre soin, par une alimentation riche et équilibrée : des fruits et des légumes frais, des oléagineux, des yaourts, de la choucroute … Voilà autant d’aliments qui permettent de renforcer et de faire revenir les bactéries essentielles à notre santé.

Encore une fois, Emmanuelle Houssais nous en met plein les yeux. Elle a choisi d’utiliser un grand format pour aborder l’infiniment petit et ce choix est très judicieux parce que cela permet à l’autrice de peindre des tableaux qui fourmillent de détails. Les premières pages sont particulièrement appréciées de mes enfants qui, à la manière d’un cherche et trouve, passent de longs moments à égrainer un à un tous les animaux et les plantes qu’ils observent.

Nous en prenons également plein les yeux avec les représentations de notre microbiote intestinal. C’est impressionnant de se rendre compte de la vie qui grouille au creux de nos intestins ce qui nous permet de manger, de digérer et donc d’apporter des nutriments à notre corps. C’est une machine bien huilée et nos petits soldats bactériens connaissent parfaitement leur travail.

Nous avons beaucoup apprécié recevoir cet ouvrage au moment où nous abordions, dans le cadre du co-schooling, l’apparition de la vie sur Terre. Grâce à lui, je crois que mes enfants ont compris l’importance des bactéries que nous avons sur le corps et le fait qu’il est essentiel d’en prendre soin pour rester en bonne santé. 

 

Livre offert par les éditions du Ricochet, merci pour votre confiance ♥ Ne manquez pas l’actualité des éditions du Ricochet en vous rendant sur leur page Facebook ou leur compte Instagram

Ceci est ma cent-quarante-cinquième participation au rendez-vous Chut les enfants lisent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *