littérature jeunesse, sciences et technologies

Que se passe-t-il quand je mange ?

La question du trajet des aliments dans notre corps passionne petits et grands et particulièrement mes enfants. Depuis qu’ils savent que le caca regroupe les déchets de leur corps, c’est une thématique qui les passionne. Alors je vous propose d’aller plus loin qu’une simple histoire de crottes en découvrant un très chouette album documentaire paru aux éditions Usborne : que se passe-t-il quand je mange ?

Au fil des pages, l’enfant s’immerge dans son système digestif pour suivre le parcours des aliments, mais également il apprend de nombreuses choses concernant l’alimentation et le rôle de chaque élément contenu dans les aliments que l’on mange. Et avec la présence de plus de 80 rabats, les surprises sont au rendez-vous !

Tout de suite, l’enfant est plongé dans le vif du sujet avec une coupe d’un corps humain en train de porter une carotte à la bouche. On y voit l’ensemble des organes qui participent au système digestif, depuis la bouche jusqu’à l’anus. A chaque étape, une information supplémentaire est donnée sous le rabat correspondant à l’organe. C’est donc une belle entrée en matière pour comprendre le rôle de l’alimentation.

Puis, on se focalise sur les éléments compris dans les aliments : le rôle du sucre et en quoi il est important à petites doses, les bienfaits des lipides, le rôle des protéines (avec un bémol sur le fait que seules les protéines animales sont représentées, hormis une poignée de haricots derrière un rabat. C’est dommage de ne pas avoir abordé les protéines végétales à mon sens), les différents types de glucides, les pouvoirs des minéraux et des vitamines …

On continue l’immersion dans le système digestif pour faire la connaissance des bactérie essentielles à la décomposition des aliments. Loin d’être mauvaises pour la santé, elles jouent un rôle primordial dans la tenue du corps en bonne santé.

Enfin l’album se termine avec quelques questions pour aller plus loin dans la réflexion. Ici la question du végétarisme et du véganisme est posée, au même titre que la question des allergies alimentaires. Vous voyez donc que le sujet est balayé de manière très large, comme bien souvent dans les ouvrages de la collection.

Après avoir lu l’album à plusieurs reprises et que mes enfants se soient familiarisés avec certains termes, je leur ai proposé de réaliser quelques activités pour bien s’approprier les notions.

1. Manipuler les organes.

Pas de vrais organes, je vous rassure tout de suite ! Mais des figurines très bien réalisées et détaillées de la marque Safari Ltd.

Nous avons reconstitué le trajet des aliments et donc le processus de digestion à l’aide des organes. Les enfants ont pu les prendre dans leurs mains, montrer sur leur corps où se trouvent les leurs, nous les avons observés de près (les figurines^^), et ils ont adoré trouver les “tuyaux” qui permettent de passer d’un organe à un autre.

2. Sucré ou pas ?  /   Animal ou végétal ?

Je leur ai ensuite proposé un petit focus sur certaines catégories d’aliments. Comme tous les enfants Zélie et Malo sont attirés par ce qui est sucré, mais ce n’est pas toujours évident de savoir quels sont les aliments qui contiennent naturellement du sucre ou dans lesquels du sucre a été ajouté lors de la fabrication. Cela a permis une discussion très intéressante avec mes loulous surpris d’apprendre qu’il y avait du sucre dans des aliments tels que le ketchup ou les chips.

On a continué sur les aliments d’origine animale ou végétale. Pour savoir dans quelle catégorie ranger chaque aliment, je leur ai expliqué qu’il fallait se poser une question : l’aliment pousse-t-il dans un arbre ou sur une plante ou bien on a besoin d’un animal pour le produire ? Là aussi il a été compliqué, surtout pour Malo, de comprendre que le lait est un aliment d’origine animale. Pour lui seuls la viande, le poisson et les oeufs étaient des aliments d’origine animale. Zélie lui a naturellement expliqué que le lait utilisé pour fabriquer les yaourts ou le fromage venait des animaux tels que la vache ou la chèvre. Il savait qu’on buvait le lait des vaches mais il n’avait jamais vraiment fait le rapprochement. Au delà du collage d’étiquettes, il a passé ensuite un loooooong moment à lister ses aliments préférés et à se demander s’ils sont d’origine animale ou végétale.

Si vous souhaitez réaliser l’activité, je vous mets ci-dessous le lien pour télécharger les deux tableaux et les vignettes à découper.

sucre – animal – vegetal

3. Arts visuels

Pour terminer, nous avons réalisé ensemble une activité d’art visuel. Cela fait un moment que j’avais envie de parler de nature morte à Zélie et Malo. Alors je me suis dit qu’utiliser le sujet de l’alimentation était la bonne occasion. J’ai affiché sur la tablette un tableau de Claude Monet qui s’appelle Nature morte aux poires et aux raisins et j’ai proposé aux enfants de faire leur propre version du tableau en utilisant les crayons de cire Stockmar. Je leur ai donné pour consigne de ne pas créer, c’est à dire de ne pas imaginer de nouvelles formes, couleurs ou de nouveaux arrangements, mais bel et bien de refaire ce qu’ils observaient sur le tableau.

C’est un exercice qui n’est pas évident : il faut tout d’abord bien observer ce que l’on voit, les éléments présents en premier plan, et les autres, la disposition des fruits, leurs couleurs … et il faut les reporter sur la feuille. Voilà un excellent moyen de se repérer dans l’espace n’est-ce-pas ?

J’ai pris le temps de m’attabler avec eux pour réaliser la même consigne. c’est tellement reposant de dessiner et j’aime énormément utiliser ces crayons de cire très agréables.

 

Si vous réalisez nos petites activités, n’hésitez pas à me taguer sur Instagram ou Facebook, je serai ravie de voir vos créations ♥

Livre offert par les éditions Usborne. Vous pouvez retrouver toute l’actualité des éditions Usborne sur leur site internet, leur page Facebook ou leur compte Instagram 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *