Il y a quelques jours, je vous annonçais dans ce billet, notre intention de nous lancer dans l’instruction en famille pour cette rentrée avec Zélie et Malo.

Aujourd’hui, j’avais envie de partager avec vous les différents supports que nous allons utiliser tout au long de l’année.

Avant de commencer à détailler cela, je rappelle que c’est notre première année donc, une année qui sera expérimentale et qui comportera certainement des ajustements au fur et à mesure qu’elle avancera. Bien entendu, je vous ferai un bilan à la fin de l’année scolaire afin de vous donner mon avis et celui de mes enfants sur les différents supports qu’ils auront pu utiliser.

Pour Malo

Malo a 4 ans. A l’école il serait rentré en moyenne section. Dans les faits, il est aux portes de la lecture, nous allons donc continuer en ce sens. Par ailleurs, je ne vais pas le surcharger de cahiers d’activités compte-tenu de son jeune âge. A 4 ans, on joue, on joue et on joue. Les cahiers d’activités sont un plus parce que Malo adore cela, mais je privilégie avec lui les activités de manipulation qui sont bien plus adaptées selon moi.

 1. Les cahiers de la méthode de lecture de Léon le Hérisson. 

J’ai choisi de prendre pour mon petit garçon ces cahiers d’activités très ludiques qui complètent le livre sonore “j’apprends à lire en chansons avec Léon le Hérisson”. Pour rappel je l’avais reçu lorsque Zélie avait elle aussi 4 ans et c’est grâce à Léon et à ses cahiers qu’elle a appris à lire. C’est donc confiante et en terrain connu que j’ai acheté de nouveau ces cahiers pour Malo.

Chaque cahier aborde une lettre, parmi les 12 mises à l’honneur dans l’album sonore. Il s’agit des 12 lettres les plus utilisées. Les cahiers sont classés par niveaux.

2. autres cahiers d’apprentissage de la lecture

“j’écoute les sons” et “j’associe les lettres aux sons” sont deux cahiers que Malo a commencé lors du confinement. Je les ai donc inclus dans la sélection. Je les trouve bien faits et surtout adaptables en ateliers de manipulation ce qui est très important pour moi. En effet, la pédagogie Montessori tiendra une place très importante dans notre IEF et la collection “mes petits montessori est vraiment intéressante pour aborder différentes notions de manière très simples.

“Je lis mes premiers mots”. Dans ce cahier-ci, Malo retrouvera deux petits héros qu’il aime beaucoup : Sami et Julie. Il les connaît à force d’entendre Zélie lire les livres de premières lectures, mais également grâce aux livres d’histoires à deux voix que Malo apprécie vraiment beaucoup.

“Mon cahier Montessori de lecture” est le dernier de ma sélection d’apprentissage de la lecture. J’aime son côté “actif” où l’enfant n’apprend pas uniquement assis sur sa chaise.

3. Maths : la méthode de Singapour

En mathématiques je n’ai sélectionné qu’un seul cahier parce que je suis convaincue de l’intérêt de l’apprentissage de cette matière par la manipulation. Je compte suivre la méthode Montessori avec Malo pour qu’il se familiarise avec les chiffres, les nombres et toutes les autres notions de mathématiques. cependant, j’ai ressorti ce cahier acheté au début du confinement mais que nous n’avions pas encore utilisé. Personnellement je ne suis pas une afficionado de la méthode de Singapour mais ce cahier semble assez simple d’utilisation et sera parfait pour restituer les connaissances acquises.

4. autres cahiers

La maîtrise du temps qui passe est une notion très abstraite pour Malo, j’ai donc pris un cahier de la collection “mes petits montessori” sur la mesure du temps afin de l’aider à se repérer. Ce cahier sera étoffé d’autres supports tels que la date que nous ferons tous les jours ou encore le train de la semaine.

Toujours dans la collection “mes petits montessori” (je vous avais dit que je l’aimais beaucoup cette collection ?^^) Malo pourra également faire de la géographie grâce au cahier “je découvre la Terre et les continents”. Ici l’idée est de voir les notions en ateliers et de restituer les connaissances dans le cahier pour laisser une trace de ce qui aura été vu.

5. supports divers

Malo aura également à sa disposition un cahier de graphisme, celui-là même qui a été commencé pendant le confinement. Il s’agit d’un cahier avec uniquement des pages blanches sur lesquelles je prépare moi-même les activités de graphisme.

Enfin dans le classeur bleu, ce sont des fiches autonomes qu’il pourra réaliser seul par exemple pendant que je m’occupe de Zélie. Pour le moment il n’y a que des fiches pour écrire les chiffres, mais je vais y ajouter des exercices plus ludiques : des points à relier pour faire apparaître des dessins, des coloriages magiques…

Pour Zélie. 

Zélie a 6 ans. A l’école elle serait entrée au CP. Mais Zélie est déjà bien en avance au niveau de ses apprentissages. En français, elle suivra la progression du CE1. En revanche pour les mathématiques on reste sur du CP sauf exception que je vous montrerai plus bas.

1. Les manuels de français. 

dans la collection “mes petits Montessori” (oui encore^^), elle pourra finir celui sur la grammaire commencé également pendant le confinement.

Mais pour aller plus loin dans les notions de grammaire, de conjugaison et d’orthographe, j’ai choisi de lui prendre les cahiers “les bons conseils du professeur” que j’ai trouvés vraiment bien construits. Bien entendu, comme pour Malo, je privilégie l’échange et la manipulation pour aborder les notions. Les cahiers interviennent en aval, afin de restituer les connaissances et de garder une trace des apprentissages.

Pour la lecture, Zélie est ravie de continuer le cahier de Vacances des Loulous Larousse qu’elle apprécie énormément. Et pour compléter lorsque ce cahier sera terminé, je lui ai pris la méthode de lecture aux éditions de la Librairie des écoles. Il s’agit de textes simples à lire et des questions à répondre afin d’être certains que l’enfant ait bien saisi le sens de ce qu’il a lu. C’est un manuel qui servira par la suite à Malo dans quelques années.

2. les manuels de mathématiques.

Comme pour Malo, je m’appuie sur la pédagogie Montessori pour aborder les mathématiques car c’est avec cette méthode que je me sens le plus à l’aise ce qui est quand même essentiel étant donné que c’est moi qui vais devoir lui expliquer ^^ Nous possédons beaucoup de matériel qui sera parfait pour les ateliers de manipulation et de découverte, et pour la restitution, Zélie utilisera les cahiers “les p’tits devoirs” de la librairie des écoles. Je lui ai pris celui sur les maths bien entendu, mais également celui sur les problèmes parce qu’elle adore résoudre des petits problèmes (je m’étais d’ailleurs éclatée à lui en faire faire pendant le confinement) et le cahier de géométrie, mais niveau CE1 car il n’y en a pas pour le CP. On avancera donc selon son rythme.

3. les autres manuels.

Ce ne sont pas des manuels à proprement parler, mais des supports éducatifs qui me semblent importants de posséder : un dictionnaire pour commencer, afin de permettre à Zélie de découvrir non seulement les définitions des mots qu’elle ne connaît pas, mais également leur orthographe. Et puis un Bescherelle pour la conjugaison. Mon Bescherelle à moi est chez ma petite soeur qui est prof, ça a donc été l’occasion d’en racheter un pour nous.

et enfin un ouvrage pour moi et qui me servira d’appui pour aborder avec ma puce les différentes notions de français. J’ai souhaité prendre ce manuel afin de ne pas me tromper dans l’ordre à suivre pour les apprentissages du français.

4. Les autres supports 

Comme pour Malo, Zélie a aussi son classeur d’autonomie avec pour le moment uniquement des fiches de lecture “je lis, je fais”, mais là aussi je vais partir en quête d’activités plus ludiques pour qu’elles puisse les réaliser pendant que je m’occupe de son frère par exemple.

Elle a également des cahiers d’écriture qui serviront notamment à reporter la date, le titre du livre lu dans la matinée et d’autres petites choses qu’elle jugera utile de reporter.

_________________________

Vous avez sans doute remarqué que je ne parle ici que de français et de mathématiques. En effet, les sciences, l’histoire, la géographie et l’histoire des arts ne sera pas étudié dans des manuels mais de manière bien plus concrète. Tout cela se vit sur le terrain selon moi, ou à défaut à travers des activités plus ludiques et immersives. Pour ces matières là, je garde mon principe des thématiques comme j’ai pu le faire en co-schooling. Par ailleurs, nous prévoyons de nombreuses sorties dans des musées ou des lieux de visite afin de laisser aux enfants la possibilité de s’imprégner du sujet abordé.

_________________________

enfin, je termine avec les cahiers, vierges pour le moment, et que les enfants rempliront au fur et à mesure de l’année. Pour le moment, leurs couvertures sont d’une tristesse à pleurer, mais la première semaine sera consacrée à la décoration de tout ce petit monde.

Voici donc les cahiers des enfants :

– le cahier d’expression écrite de Zélie sera le rouge qui possède des interlignes plus grands que les cahiers classiques

– avec Malo nous mettrons en place un cahier de traces qui lui permettra d’utiliser différents outils pour laisser des traces sur une feuille. Ce sera un petit cahier composé uniquement de pages blanches.

– les enfants auront un cahier de dessin libre. deux à trois fois par mois ils pourront faire un dessin et ce sera l’occasion de voir l’évolution. Là aussi ils utiliseront un petit cahier avec des pages blanches.

Les grands cahiers avec une page blanche et une page lignée seront répartis ainsi
– chacun un herbier
– chacun un cahier sur les animaux
– chacun un cahier d’artistes (pour l’histoire des arts)

En matière d’organisation, les enfants auront sur leur bureau une boite comprenant les manuels pour la matinée. Ainsi ils pourront travailler selon l’ordre qu’ils souhaitent. Chaque matin je préparerai la séance et ils n’auront qu’à piocher dans la boite. J’ai vu cette idée chez ma copine Olivia et je l’ai trouvée très astucieuse. Les autres cahiers et manuels seront rangés quand ils ne seront pas utilisés. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *