Lectures de maman

J’ai lu : La co-éducation émotionnelle. Présentation et avis

Les émotions …

Vaste sujet n’est-ce-pas ? Nous, parents, sommes quotidiennement confrontés à ces fameuses émotions : les nôtres, mais aussi celles de nos enfants. Tout le monde est d’accord pour affirmer que l’évolution des enfants passe par la connaissance, la reconnaissance et l’accompagnement des émotions qui les traversent. Parfois ce n’est pas naturel pour les parents d’aider son ou ses enfants dans ce chemin très sinueux parce qu’étant enfant cela n’avait pas autant d’importance qu’aujourd’hui. En effet, à la lumière des découvertes en neurosciences, l’on sait maintenant que les émotions jouent un rôle prépondérant dans la construction de l’enfant.

Je vous invite donc à découvrir “la Co-Education Emotionnelle”, un ouvrage d’une grande richesse qui propose d’examiner ret de décrypter les émotions des enfants, mais aussi celles des parents. Car pour une éducation bientraitante il est nécessaire sinon primordial que les adultes soient en paix avec leurs propres émotions.

L’autrice est Caroline Jambon connue aussi dans le monde de l’éducation bienveillante sous le nom de son blog : “Apprendre à éduquer”. Elle a choisi d’écrire cet ouvrage lorsque sa fille avait 2 ans et que sa manière de l’éduquer ne lui convenait plus. Elle propose alors de guider les parents dans le processus de l’éducation bientraitante en les aidant à raisonner en termes d’émotions, à apprendre à l’aide de leur propre intelligence émotionnelle et à comprendre les étapes du développement des enfants.

L’ouvrage est divisé en 10 chapitres qui définissent ensemble ce qu’est la co-éducation émotionnelle :
– comprendre la vraie nature des émotions
– les besoins et les motivations positives
– le besoin d’attachement
– l’empathie
– l’amour de soi
– notre histoire personnelle
– les étapes du développement de l’enfant
– l’environnement de l’enfant
– la définition de l’éducation
– le droit à l’erreur.

Je suis littéralement tombée sous le charme de ce livre qui se positionne comme un guide à l’usage des parents. En effet, l’autrice part du postulat que si le parent n’est pas en paix avec son enfant intérieur, si le parent n’est pas en capacité de laisser les émotions le traverser, si le parent ne sait pas écouter et assouvir ses propres besoins, alors il n’aura pas les clés pour accompagner ses enfants sur le chemin de leur évolution, notamment en ce qui concerne les émotions.

A de nombreuses reprises, je me suis retrouvée dans les mots de Caroline Jambon, pour autant, à aucun moment je n’ai ressenti un quelconque jugement, bien au contraire. La bienveillance est de mise de la première à la dernière page et ça fait du bien. L’autrice prend le lecteur par la main, le regarde droit dans les yeux comme pour lui dire “ça va aller, tout va bien se passer maintenant”. Lire la co-éducation émotionnelle c’est trouver un soutien pour faire face à des situations difficiles, des comportements de nos enfants que nous jugeons inappropriés, mais c’est également trouver des explications aux réactions des parents parfois excessives, ou des réponses à nos questionnements.

Grâce à son livre, Caroline Jambon fait le pari de permettre aux parents de penser et d’agir autrement, en toute bienveillance, en respectant la nature de l’enfant, mais également la leur.

La lecture est très facile et fluide ce qui est un point positif indéniable. On a tous en tête des ouvrages de pédagogie très complexes, un peu comme un cours magistral difficile à digérer. Ici ce n’est pas le cas. Le texte est aéré et ponctué de nombreux schémas ou tableaux pour visualiser d’une autre manière les propos de l’autrice.

D’ailleurs, elle utilise beaucoup des expressions imagées pour aider les parents à mieux comprendre ce qui se joue, dans des thématiques assez obscures, comme par exemple le fonctionnement du cerveau.

Bien qu’ayant lu de nombreux essais, guides, livres sur la pédagogie et l’éducation bienveillante, j’ai pris beaucoup de plaisir à dévorer celui-ci. Je ne l’ai pas trouvé redondant par rapport à tous les précédents, parce que le parti-pris, d’aider les parents à s’élever en même temps qu’ils élèvent leurs enfants est tout à fait novateur. Le lecteur prend conscience que son attitude a un rôle à jouer dans l’éducation de ses enfants. D’ailleurs, je suis heureuse de l’avoir lu à cette période-ci de ma vie, une piqûre de rappel lorsqu’un troisième enfant vient compléter une famille n’est jamais inutile, surtout quand la fatigue et la désorganisation font partie intégrante du quotidien ^^

Livre offert par les éditions Hatier, merci pour votre confiance ♥

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *