Pour accueillir l’automne comme il se doit, nous avions fait une semaine thématique autour d’un fruit connu et reconnu de tous les enfants : la pomme.

Bien que la pomme fasse partie de toutes les tables dans toutes les familles, elle reste néanmoins assez méconnue des enfants. Pour cela, j’ai proposé plusieurs activités à mes deux petits loups.

Lectures autour de la pomme.

Bien entendu, on ne commence jamais une thématique sans se lancer à corps perdu (ou presque) dans nos bibliothèques à la recherche d’ouvrages sur le sujet.

Voici ceux que nous avons sortis :

1. La pomme rouge.

Natchan, la petite fille a apporté une belle pomme rouge et compte bien la déguster en haut de la colline. Mais la pomme dévale la pente. Heureusement elle peut compter sur l’aide du lapin, de l’écureuil et de l’ours pour la récupérer intacte. Une histoire toute douce autour de l’entraide et du partage.

2. Trognon et Pépin

Dans cette histoire très rigolote que j’ai découvert il y a deux ans grâce à l’excellente institutrice de Malo en toute petite section, on suit l’histoire de deux pommes, Trognon et Pépin qui font face à de multiples dangers au fil des saisons jusqu’à ce que toutes les deux tombent de leur pommier. Mais ce n’est pas la fin de l’histoire au contraire !

C’est un album parfait pour aborder le cycle de vie du pommier.

3. La pomme et autres fruits.

J’aime beaucoup cette collection “mes grandes découvertes” chez Gallimard Jeunesse, notamment parce qu’elle me rappelle mon enfance. En effet quand je passais mes mercredis et samedis après-midi à la bibliothèque je me ruais toujours sur ces livres. Depuis ils n’ont pas pris une ride mais surtout la collection s’est grandement étoffée. Celui sur la pomme était mon préféré. Grâce à des feuilles transparentes, l’enfant devient un scientifique qui s’en va scruter l’intérieur des objets et ici notamment la pomme.

4. Ma compote vient d’une fleur.

Encore une collection de documentaire qui me plait tout particulièrement : Mon premier exploradoc aux éditions du Tourbillon.

Ici contrairement à d’autres documentaires, on part d’un objet fini et on remonte le processus de fabrication jusqu’à l’élément naturel. Ainsi, le documentaire commence par expliquer les différents types de choses que nous pouvons faire avec des pommes comme la sacro-sainte compote. Comment la fabrique-t-on ? Comment récolte-t-on les pommes ? Comment celles-ci ont poussé ? C’est quoi un fruit ?

5. Qui va naître ?

Dans ce kididoc qui explore différents cycles de vie (insectes, animaux, végétaux, humain) il y a une double page sur le pommier justement. Grâce à une roue, l’enfant apprend en s’amusant les différentes étapes du cycle de vie du pommier avec l’introduction d’un vocabulaire précis. Parfait pour les plus jeunes.

Activités autour de la pomme.

1. La morphologie de la pomme.

Lorsque j’ai demandé aux enfants de quoi était constitué une pomme, ils m’ont énuméré certaines parties en utilisant des termes issus du langage courant : la peau, la queue, le trognon … Je leur ai proposé d’apprendre les noms “scientifiques” et cela a eu un certain succès car ils aiment beaucoup parler en utilisant un vocabulaire soutenu ^^ En pleine acquisition du langage, les enfants sont toujours friands d’apprendre les vrais termes de ce qui les entoure.

Pour cela j’ai épluché et coupé une pomme afin de mettre en évidence l’ensemble des parties qui la composent. Puis, à l’aide des cartes de nomenclature, les enfants ont associé chaque morceau de la pomme avec la bonne carte. Ils se sont répartis le travail : Zélie lit la carte et Malo trouve la partie de la pomme.

Ils ont ensuite pu refaire le puzzle de la pomme que j’ai réalisé en feutrine à l’aide de ce tutoriel.

Vous pouvez retrouver les cartes de nomenclature sur ma boutique en ligne Les Trésors de l’Apprentissage, en suivant ce lien.

2. le cycle de vie du pommier.

Dans notre jardin, nous avons un petit pommier. Il est très jeune mais commence à donner pas mal de fruits. Il nous a donc été d’une grande utilité pour parler du cycle de vie du pommier, les enfants ont pu l’observer tant qu’ils le voulaient.

Pour aborder la notion du cycle de vie du pommier, j’ai réalisé des cartes de nomenclature reprenant chaque étape depuis la graine jusqu’au fruit. Comme une histoire avec des images séquentielles, les enfants ont tenté avec beaucoup de succès de classer les cartes dans l’ordre à partir de la graine. Beaucoup de termes étaient déjà connus et ils savaient déjà que pour donner un fruit, l’arbre doit d’abord produire des fleurs. Cela a été l’occasion de reparler du rôle essentiel des abeilles et autres insectes pollinisateurs. En effet, une fleur ne donnera pas forcément un fruit, si celle ci n’a pas été fécondée.

Ils se sont également beaucoup amusés à associer les cartes avec les immenses aimants de la marque Learning Resources. Ca a été l’occasion pour Zélie de faire un peu d’écriture puisqu’elle en a profité pour noter le nom sous chaque aimant.

 

Vous pouvez retrouver les cartes de nomenclature sur ma boutique en ligne Les Trésors de l’Apprentissage, en suivant ce lien

3. Le cahier d’activités autour de la pomme.

J’ai réalisé pour Malo un petit livret d’activités regroupant 13 activités de langage et de mathématiques (destinés surtout aux enfants de maternelle) autour de la thématique de la pomme. Mes enfants apprécient beaucoup ce genre de livret focalisé sur un sujet. Je décline le thème dans différents exercices ludiques et ça leur plait beaucoup.

Si le livret vous intéresse, je vous invite à le télécharger ici.

4. Mathématiques : reconstituer les pommes.

Afin de renforcer ses acquis, j’ai créé pour Malo un petit jeu comme il les aime : de la mise en paires. Ici il faut reconstituer les pommes en associant le nombre (de 1 à 10) à la bonne constellation de points. C’est le genre d’activité sur laquelle il peut passer un long moment. Il passe beaucoup de temps à faire et à refaire les pommes, et pendant ce temps, sans s’en apercevoir, il ancre durablement les notions.

Le jeu des pommes à reconstituer est à retrouver ici.

5. encodage.

A l’aide des différentes cartes de nomenclature, j’ai proposé aux enfants d’encoder quelques mots. Zélie était chargée de les lire en premier lieu puis elle les écrivait à l’aide de l’alphabet mobile cursif.

De son côté, Malo choisissait une carte, me disait (ou me demandait) de quoi il s’agit, puis grâce aux alphabets mobiles des lettres capitales et des lettres script, il écrivait les mots. C’est un excellent exercice pour reconnaître les lettres et d’autant plus en ce qui concerne l’alphabet script qu’il commence tout juste à apprendre.

6. broderie.

Dans la pédagogie Montessori, les activités de motricité fine ne s’arrêtent pas avec la fin de la maternelle, bien au contraire, mais elles prennent d’autres formes. Les travaux d’aiguilles et tout particulièrement la broderie en font partie. C’était donc l’occasion de l’initier à la broderie sur tambour, une activité qu’elle attendait avec beaucoup d’impatience à force de me voir broder de mon côté.

sur un morceau de tissu, j’ai dessiné une pomme. Puis, je lui ai appris le point envers et elle a réalisé sa pomme en totale autonomie. J’ai juste eu à changer les fils (et parfois à les remettre dans le chas de l’aiguille).

âge des enfants au moment des réalisations :
– Zélie : 6 ans et 4 mois
– Malo : 4 ans et 4 mois

_____________________

Si vous vous inspirez de toutes nos activités, n’hésitez pas à me taguer sur les réseaux sociaux : instagram ou Facebook.

Et si cet article vous a plu, pensez à me laisser un petit mot, cela me fait toujours grand plaisir d’échanger avec vous ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *