Je pense que maintenant vous l’avez bien compris, mon credo c’est “apprendre en s’amusant”. C’est vraiment mon fil rouge dans tous les apprentissages formels et informels de mes enfants depuis la naissance de Zélie. J’ai donc à coeur de leur proposer des activités ludiques qui travaillent des notions plus ou moins difficiles, mais toujours via le jeu. Bien souvent j’aime créer moi-même mes activités (d’où la naissance de ma boutique en ligne Les Trésors de l’Apprentissage), mais je suis à l’affût de ce qui existe et il arrive parfois (souvent ^^) que j’ai un coup de coeur pour un support en particulier.

Et c’est de l’un d’entre eux dont je voudrais vous parler aujourd’hui : un jeu hyper complet pour faire des mathématiques, utilisable depuis la maternelle jusqu’à la fin de l’élémentaire.

La grande pêche, parce que c’est son nom, je l’ai découvert sur le compte Instagram d’une copine instit : Sandramaternelle. Si vous ne la connaissez pas, je vous invite vivement à vous rendre sur son compte, elle y partage de nombreuses idées. C’est une jeune femme très inspirante.

Qu’est-ce que la Grande pêche ?

Il s’agit d’un jeu de société qui fait aussi office de support d’apprentissage en mathématiques. C’est la marque Ludiscol qui l’a créé et qui le commercialise via son site internet de vente en ligne. Vous y trouverez d’autres supports vraiment bien pensés autour de la phonologie et des mathématiques.

Quels sont les apprentissages visés ?

La grande pêche permet d’aborder la construction du nombre jusque 100, le système décimal, mais aussi les opérations (additions, soustractions et multiplications). La version jeu de société permet d’apprendre à relever des défis soit les uns contre les autres (en mode compétition) ou bien tous ensemble (en mode coopération).

Que contient la boite de jeu ?

– le plateau en deux parties. Il représente les fonds marins et il est magnétique, comme les pièces. C’est très bien pensé parce que cela évite que tout glisse malencontreusement
– 100 poissons magnétiques (20 de chaque couleur)
– 30 nombres bulles magnétiques
– 33 chiffres et symboles mathématiques magnétiques
– 4 plateaux qui représentent des filets (pour jouer en mode jeu de société)
– 5 cartes requins (aussi pour le jeu de société)
– 1 dé
– la notice d’utilisation.

Lorsque vous achetez le jeu, vous recevez également un e-mail avec un fichier contenant d’autres idées d’activités que celles décrites dans la notice d’utilisation.

Comment-y joue-t-on ? 

Comme je vous l’ai dit, les possibilités sont multiples selon le niveau de l’enfant et les compétences que vous souhaitez travailler. Ce qui est chouette c’est qu’au delà de l’aspect ludique, il suit de très près le programme de l’Education nationale, il peut donc tout à fait être utilisé en classe ou bien en instruction en famille, ou encore à la maison en complément de l’école. 

Il est destiné aux enfants dès 5 ans avec lesquels on abordera plutôt la construction du nombre jusque 10. Le jeu permet de faire du dénombrement, de reconnaître les différentes manières d’écrire un chiffre (en chiffre ou avec une constellation de points), 

Il permet de comprendre le système décimal et pour le coup il m’a été d’une très grande aide pour Malo qui ne comprenait pas le passage aux dizaines supérieures. Grâce à ce jeu, il est parfaitement capable de décomposer un nombre en identifiant le nombre de dizaines et le nombre d’unités.

Et puis on peut aborder les opérations : additions, soustractions et multiplications. Grâce à la représentation mentale des poissons, l’enfant passe donc du concret (compter des poissons) à l’abstrait de manière tout à fait naturelle et intuitive. 

En ce qui concerne le jeu de société maintenant. Nous n’y jouons pas souvent, simplement parce que nous en possédons beaucoup d’autres et que ce support est dans notre salle d’instruction, pas dans l’armoire des jeux de société. Nous l’avons testé plusieurs fois et même si les enfants ont pris du plaisir à jouer, ce n’est pas ce qu’ils préfèrent dans cette boite 🙂 

Le but du jeu est très simple : pêcher ensemble le plus possible de poissons (au moins 50) en posant chaque poisson pêché sur les noeuds du filet. La partie est gagnée quand on a au minimum 50 poissons pêchés avant que les requins n’aient attaqués les filets. 

Pour pêcher des poissons, il faut lancer le dé et respecter ce que décrit la face : pêcher 3, 5 ou 10 poissons d’un coup (on enlève les poissons du plateau et on les place sur les filets), le requin attrape 5 poissons (on enlève les poissons du filet et on les replace sur le plateau), on réagence les poissons sur le plateau ou bien on repose 3 poissons sur le plateau suite à la tempête. 

C’est un jeu de collecte très intéressant qui permet de se familiariser avec les nombres, le fait d’ajouter ou d’enlever une certaine quantité et de manipuler le matériel avant les apprentissages ludiques. 

Comment utilisons-nous la grande pêche ? 

Avec Malo. Pour rappel, Malo a 4 ans et demi, à l’école il serait en moyenne section, mais il se situe, en mathématiques fin de grande section, début de CP (on aborde le système décimal). 

Dénombrer selon le chiffre ou la constellation de points

Le système décimal 

Les premières additions jusque 10 

Avec Zélie. Zélie a 6 ans et demi. En instruction nous sommes à cheval sur les niveaux CP et CE1 en mathématiques. Elle travaille les nombres supérieurs à 20, les additions (avec retenue), les soustractions (on n’a pas encore abordé les retenues) et elle commence à s’initier aux multiplications. 

Additions

Soustraction

Multiplications (avec la table de 3 en exemple)

Voilà donc un merveilleux support pour faire des mathématiques tout en s’amusant. Je n’ai pas abordé le prix. En ce moment le jeu est au prix de 34,90€ sur le site internet de Ludiscol. C’est un coût, j’en suis bien consciente, mais dans notre cas, il sera très bien rentabilisé puisqu’il est évolutif en fonction de l’âge et des intérêts des enfants et qu’il sera utilisé par mes trois enfants. 

De même que j’insiste lorsque je vous présente des supports que j’ai reçus dans le cadre de partenariat, il me semble important également de vous préciser que dans le cas de la grande pêche, je l’ai acheté avec mes propres moyens 😉 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *