Ce mois-ci nous avons posé nos valises en Russie. Entre étude du pays et découverte des éléments caractéristiques russes, cette balade virtuelle est vraiment très intéressante.

Aujourd’hui, je vous propose de vous emmener avec nous à la découverte de la matriochka, cette fameuse poupée russe gigogne.

Avant de proposer l’activité aux enfants, je me suis demandée ce qu’est réellement la poupée russe. en russe, on l’appelle Matriochka. ce nom, dérivé d’un prénom féminin local désigne la femme russe de la campagne avec ses jolies formes. Elles sont toujours très colorées et peintes selon les codes vestimentaires traditionnels russes. Mais la poupée russe n’est pas originaire du plus grand pays du monde, mais du Japon. Elle a été importée et adoptée à une époque où l’art japonais a beaucoup de succès en Russie à la fin du 19ème siècle. Au delà de l’engouement des russes pour en posséder chez eux, la matriochkka représente également les différentes époques de la Russie et devient aussi un véritable objet politique.

Ces figurines en bois creux ont des tailles décroissantes de manière à ce qu’elles s’emboitent les unes dans les autres.

J’ai donc voulu proposer aux enfants une petite activité autour de la matriochka et pour cela j’ai choisi les perles à repasser pour plusieurs raisons :
– le développement de la motricité fine
– la topologie
– le maniement d’un objet non habituel (surtout pour Malo)

En m’inspirant de modèles trouvés sur Pinterest, j’ai créé un gabarit afin que mes enfants puissent fabriquer 3 poupées russes de tailles décroissantes.

Malo a suivi le modèle en respectant les couleurs, Zélie s’en est librement inspirée et c’est encore mieux.

Matériel utilisé pour l’activité :

– perles à repasser de différentes couleurs
– grande plaque carrée
– papier sulfurisé
– fer à repasser
– gabarit
– colle
– morceau de carton
– gouache
– cotons-tiges
– masking tape.

Les différentes étapes de réalisation 

1. à l’aide des gabarits (à télécharger en fin d’article), les enfants ont réalisé leurs poupées russes. Pour Malo pour qui les activités de repérage dans l’espace restent encore assez complexes, je lui ai donné des plaques transparentes sous lesquelles j’ai placé les gabarits. Il n’avait qu’à poser les perles de la bonne couleur sur les picots. Quand les enfants ont terminé leurs poupées, j’ai repassé les perles (sans oublier de mettre le papier sulfurisé afin que le plastique des perles ne colle pas à la semelle de votre fer) 

2. Zélie et Malo ont ensuite peint le morceau de carton en blanc puis, à l’aide de la gouache colorée et des cotons-tiges, ils ont réalisé des fleurs colorées. 

3. Une fois la peinture sèche, ils ont collé du masking tape pour former le cadre. 

4. Enfin à l’aide de colle liquide, j’ai positionné les poupées russes dans l’ordre décroissant de leur taille. 

Et voilà le résultat ! 

           

Voilà une petite activité toute simple à mettre en oeuvre avec peu de matériel (pour peu que vous possédiez déjà les perles à repasser ^^) qui a beaucoup plu à mes enfants. Les cadres sont dans notre salle d’instruction et ils iront rejoindre leurs chambres quand on aura terminé la thématique de la Russie. 

Et comme promis, voici le gabarit des poupées pour les perles à repasser, il vous suffit de cliquer sur le lien suivant. 

gabarit poupees russes perles a repasser

Liens vers le matériel utilisé

Âge de Zélie au moment de l’activité : 6 ans et 8 mois
Âge de Malo au moment de l’activité : 4 ans et 8 mois.

Si vous souhaitez vous inspirer de nos poupées russes, n’hésitez pas à me taguer sous vos oeuvres, sur Facebook ou Instagram.

J’en profite pour vous dire que j’ai un petit code promo à vous partager sur tous les produits de la marque Cléopâtre (peintures, colles, et autre matériel de loisirs créatifs) : BAZAR10 vous donne droit à 10% de réduction sur vos commandes passées sur le site Place Des Loisirs, le site en ligne de la marque Cléopâtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *