Au delà d’une simple histoire, la littérature de jeunesse est pour moi un véritable moment hors du temps, fait de partages et de reconnexion avec mes enfants. Je suis convaincue des bienfaits qu’apportent les livres notamment en ce qui concerne le développement émotionnel de nos loulous. 

Par ailleurs, même en ce qui me concerne, ce sont des moments qui me font du bien, desquels j’en ressors gonflée à bloc d’ocytocine. 

J’ai eu le plaisir de recevoir tout récemment deux albums issus d’une toute nouvelle collection imaginée par les éditions Belin Jeunesse :: nos histoires à partager et je dois dire que je suis tombée sous le charme de ces deux histoires écrites par des grands noms de la littérature française. 

Avant de vous présenter les ouvrages plus en détails, parlons d’abord de la collection. 

Composée pour le moment de deux titres, elle présente un aspect assez particulier puisque chaque livre contient une jolie histoire, puis un dossier comportant des idées de discussion et des petites activités à réaliser avec son enfant afin de prolonger avec délice le moment de la lecture, par un moment d’échange et de partage. 

Je trouve le concept vraiment chouette. A l’heure actuelle où les journées passent bien trop vite, il est nécessaire de partager avec son enfant des temps de qualité et quoi de mieux que le livre pour cela ? Le fait de partager une activité ou une discussion après la lecture est un formidable moyen de donner confiance à son enfant et de le valoriser. Par ailleurs, cela renforce le lien entre le parent et son enfant et permet à chacun de remplir son réservoir affectif. 

1. Le petit bonhomme de papier. 

Cette histoire a été écrite par Agnès de Lestrade qui a déjà à son actif de très nombreuses pépites de littérature de jeunesse. Elle a été illustrée par Maurèen Poignonec. On suit l’histoire d’un petit bonhomme de papier qui décide de quitter le livre dans lequel il vit avec ses parents pour explorer le monde. Lors de son périple (dans le jardin) il rencontre la petite fille à laquelle appartient son livre. Hortense, c’est son nom, aidera le petit bonhomme en papier à découvrir le monde en lui fabriquant les éléments dont il a besoin pour son aventure et l’emmène découvrir les merveilles qui les entourent. Après cette jolie parenthèse, le petite bonhomme de papier est heureux de retrouver la chaleur et la douceur de son foyer.

J’aime beaucoup cette histoire toute douce et bienveillante qui invite l’enfant à grandir à son rythme. Comme le petit bonhomme de papier, il sait qu’il peut explorer le monde qui l’entoure, il retrouvera toujours avec beaucoup de bonheur les bras câlins de Maman et Papa. C’est une ode à la liberté, à la croissance, à l’autonomie, mais aussi à l’amour inconditionnel des parents quel que soit l’âge de l’enfant. 

A l’issue de l’histoire, comme je vous l’ai expliqué plus haut, il y a un dossier très intéressant. Il comporte tout d’abord une explication des bienfaits du livre pour l’enfant , puis il prodigue des conseils à l’attention du lecteur en ce qui concerne la manière de lire pour captiver son auditoire. Il y a également quelques petites questions pour s’assurer que l’enfant ait bien compris l’histoire, mais aussi des questions plus ouvertes pour qu’il puisse se l’approprier davantage. En ce qui concerne mes loulous, ils aiment beaucoup quand on discutent du livre juste après la lecture, c’est toujours un moment très enrichissant. Enfin le dossier se termine avec la proposition de fabriquer de petites marionnettes pour raconter l’histoire. 

2. Le livre bleu. 

L’histoire a été écrite par l’excellent Timothée de Fombelle, qui a d’ailleurs tout récemment reçu un prix pour l’un de ses ouvrages (Alma, le vent se lève) et illustrée par Emilie Angebault.

Raphaël, le petit héros choisit toujours le même livre pour que sa maman lui lise avant de se coucher : le fameux livre bleu dans lequel il se retrouve avec sa maman. Ce livre prend toute son attention et toute la journée, il attend avec impatience l’heure d’aller au lit pour retrouver son livre et son histoire. Un soir, Raphaël découvre avec surprise qu’une nouvelle histoire s’est glissée dans son livre, un monsieur blessé et sa fille qui lui raconte une histoire, celle du livre bleu. A partir de ce moment, l’histoire et les personnages se mélangent, on ne sait plus qui est réel. Est-ce Raphaël ou cette jeune fille ?

C’est une magnifique histoire empreinte de poésie et de beaucoup de sensibilité. Mes enfants n’ont malheureusement pas été très réceptifs, peut-être n’ont-ils pas compris l’histoire ? Pourtant ce n’est pas faute de l’avoir lue ^^ Pour ma part j’ai été très touchée par le style d’écriture. La lecture de cet album dégage beaucoup d’émotions. 

Comme pour l’album précédent, on trouve à la fin du livre un dossier pour aller plus loin dans la lecture. Construit de la même manière que celui présent dans “le petit bonhomme de papier”, ici l’activité proposée est d’écrire un livre à partager ensuite avec toute la famille. Quelle super idée pour développer et mettre en avant l’imagination des enfants ! 

Après la découverte des deux premiers ouvrages de la collection “Nos histoires à partager” qui ont pour fil rouge le livre comme vous l’aurez sûrement remarqué, j’ai maintenant hâte de découvrir les prochains. 

Albums offerts par les Editions Belin Jeunesse. Merci pour votre confiance ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *