La nouvelle exploitation artistique que j’ai proposée aux enfants s’appuie sur deux sujets de discussion que nous avons eus récemment. Le premier concernait un gobelet que Zélie avait reçu de la part de ma cousine avec dessus une petite fille rêveuse aux grands yeux et la phrase “quand je serai grande … je verrai la vie en rose”. Ce gobelet a toujours eu beaucoup de succès auprès des enfants, que ce soit les miens ou ceux de mes proches ! On a discuté de ce que signifiait “voir la vie en rose”, qu’est-ce qui nous fait voir la vie en rose ? 

le deuxième est une conversation qui revient souvent sur le tapis : les métiers et leurs choix pour “quand il seront grands”. Les enfants posent souvent des questions sur notre métier à leur papa et moi. Ce n’est pas toujours évident de répondre : Papa ne fait pas QUE réparer des ordinateurs (c’est d’ailleurs une infime partie de son travail^^) et moi je ne suis pas QUE parent instructeur ^^ (depuis qu’on fait l’IEF, ils disent à tout le monde que Maman joue à la maîtresse avec eux …)

Zélie a une idée bien arrêtée de ce qu’elle souhaite faire plus tard : travailler au contact des animaux. D’ailleurs, je vous en avais parlé ici, quand j’ai présenté un superbe album idéal pour elle (allez vite lire mon article, on s’était beaucoup amusée à mettre le livre en valeur ♥). Quant à Malo, cela dépend de son humeur, de ses centres d’intérêt … il voudrait être pompier, policier (mais que pour enguirlander les gens qui jettent leurs déchets dans la rue), éboueur (le camion le fascine), viking, fermier ou électricien. Ou peut-être tout cela en même temps ^^

Réaliser un tableau à la manière d’Isabelle Kessedjian est donc apparu comme une chouette idée et je ne m’étais pas trompée, les enfants étaient hyper enthousiastes.

Pour commencer, nous avons parlé de l’artiste, regardé quelques unes de ses oeuvres et les enfants ont reconnu direct le gobelet tant convoité à chaque repas ^^ Ils ont rempli la traditionnelle fiche artiste que je vous propose en téléchargement gratuit à la fin de l’article. 

Ils ont choisi avec quel mot ils allaient compléter la phrase “quand je serai grand(e), je serai …”. Sur le coup ils n’avaient pas compris qu’il fallait choisir un métier. Zélie a choisi “Elsa” et Malo “viking” … avec quelques précisions, Zélie a choisi Vétérinaire et Malo Policier. 

J’ai trouvé sur le site internet de La Classe de Mélusine, les silhouettes des personnages. Une silhouette en short et une autre en robe. Après les avoir imprimées (les deux sur un A4, donc cela donne un format A5 pour chaque silhouette), Zélie et Malo ont commencé par peindre les vêtements de leurs personnages. Puis ils ont dessiné les visages en respectant les caractéristiques des personnages d’Isabelle Kessedjian : de grands yeux ronds. 

Une fois sèches, j’ai découpé les silhouettes. 

Les enfants ont choisi une jolie feuille décorée (ce sont des feuilles destinées au scrapbooking normalement, mais je m’en sers pour tout sauf pour le scrapbooking^^) et ont collé leur personnage bien au centre. Ils sont allés choisir de la laine pour représenter leurs cheveux : de la laine jaune pour les cheveux blonds dorés de Malo, de la laine marron clair pour les cheveux châtains de Zélie. On a coupé des brins de la longueur qui leur correspond : des cheveux assez longs et mal coiffés pour Malo (^^), des cheveux plus longs pour Zélie qui a voulu faire 2 tresses. J’ai noué un morceau de laine pour assembler les brins en leur centre et je les ai collés au pistolet à colle (puis je les ai tressés pour ceux de Zélie). 

Zélie a écrit sa phrase “quand je serai grande je serai vétérinaire”. Pour Malo, j’ai écrit toute la phrase, il a ajouté “policier” ce qui est déjà beaucoup pour lui ^^ 

Ils ont ensuite pioché dans ma réserve de gommettes (oui la mienne, celle que je garde en prévision d’activités sinon elles auraient déjà disparu ^^) et ont décoré leur oeuvre en utilisant des gommettes en lien avec le métier choisi. Zélie a pris des animaux of course et Malo a choisi des véhicules. 

Et voilà le travail ! 

J’aime beaucoup le résultat, mais genre vraiment beaucoup beaucoup. Toutes ces couleurs, le mélange des matériaux, et les discussions que cela a amené. 

Les tableaux rejoignent notre galerie d’art qui n’est autre que le couloir d’entrée moche de la maison 🙂

Si vous souhaitez télécharger la fiche Artiste d’Isabelle Kessedjian, il vous suffit de cliquer sur le lien juste dessous

fiche artiste isabelle kessedjian

Bien entendu, comme d’habitude, merci d’orienter les personnes intéressées vers l’article pour le faire vivre et non pas donner le document tel quel ♥

 

Nos autres exploitations artistiques “à la manière de…” 

Niki de Saint Phalle                        Piet Mondrian                             L’art aborigène

                                                                                             

 

Vassily Kandinsky          Auguste Herbin et Andy Warhol            Jackson Pollock

                                                                                                  

Joan Miró

2 réponses pour “A la manière de … Isabelle Kessedjian”

  • Bonsoir,
    Je découvre et j’adore votre blog et tout ce que vous proposez à vos enfants. Sacré boulot
    Je compte beaucoup m’en inspirer pour ouvrir ma fille, en cp cette année, à plus d’activités artistiques…. En plus, nous vivons à Casablanca, et tous ces artistes ne sont actuellement accessibles qu’en ligne.
    Merci beaucoup pour votre partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *