A la maison, la Fabrique à histoires Lunii est de tous les voyages. Mes deux grands ayant chacun leur Lunii + le casque, il devenait urgent que ce petit monde ait un rangement adéquat afin que ça ne traîne pas partout (je n’aime pas quand ça traine partout ^^)

J’ai donc imaginé un sac en bandoulière qui comprend deux compartiments. Dans le premier, on range la fabrique à histoires, dans le deuxième, le casque Octave de la marque Lunii, qui se replie facilement. J’avais présenté très rapidement les sacs cousus pour mes enfants et mon neveu sur les réseaux sociaux et ils ont récolté beaucoup d’engouement.

Avec un peu (beaucoup) (vachement beaucoup) de retard, voici donc enfin le tuto en photo pour réaliser votre propre sac à double compartiment. Je me suis librement inspirée d’une trousse de toilette trouvée sur le net  et j’ai adapté pour mon idée de sac. 

Liste du matériel :

– un coupon de tissu pour l’extérieur (ici le tissu jaune avec des pandas)
– un coupon de tissu pour l’intérieur (ici le tissu bleu à étoiles)
– un morceau de ouatine (pour protéger la Lunii des chocs)
– deux fermetures à glissière, minimum 30 cm
– de la sangle (prévoyez 1 mètre quitte à recouper en fonction de la taille de l’enfant)
– deux anneaux rectangulaires
– du fil assorti
– deux carrés de carton, l’un mesurant 3 cm de côté, l’autre mesurant 5 cm de côté.
– un pied presseur classique, un pied spécial fermeture à glissière
– mètre ruban, ciseaux, épingles (moi j’utilise des pinces) et canette.

Informations préalables.

– les dimensions des tissus coupés permettent la réalisation d’un sac aux dimensions de la lunii. si vous souhaitez réaliser un sac pour une toute autre utilisation, il vous faudra peut-être revoir les dimensions des tissus.

– les dimensions tiennent compte de la marge de couture.

– il y a beaucoup d’étapes dans la réalisation du sac mais dans l’ensemble c’est assez simple. La difficulté la plus importante c’est la couture d’une fermeture à glissière.

– j’ai pris le temps de faire de nombreuses photos pour que ce soit assez clair et compréhensible. N’hésitez pas à me demander si quelque chose ne l’est pas 🙂

1. on commence par couper les morceaux de tissu que nous aurons besoin.
dans le tissu extérieur :
– un morceau de 30 x 35 cm
– un morceau de 30 x 5 cm

dans la ouatine :
– un morceau de 30 x 35 cm
– un morceau de 30 x 5 cm

Dans le tissu intérieur :
– 4 morceaux de 30 x 16 cm
– 2 morceaux de 7 x 20 cm

2. on coud ensemble, envers contre envers et au point zig zag la ouatine et le tissu extérieur, pour les deux morceaux.

3. on va maintenant poser la première fermeture à glissière. Pour cela, on prend un rectangle de 30x16cm de tissu intérieur, que l’on pose sur la table vers soi. Sur l’un des côtés, on vient poser la fermeture à glissière avec le curseur vers le haut. Le bord de la fermeture à glissière contre le bord d’un des plus grands côtés. Par dessus, on vient poser le morceau de tissu extérieur de 30x5cm ouatine visible. On épingle et on coud en utilisant le pied presseur prévu à cet effet.

4. quand c’est fait, on enlève les épingles et on va surpiquer pour que ce soit plus joli et solide. Pour cela, on replie les tissus de manière à ce que d’un côté on ait la fermeture à glissière et de l’autre les deux tissus superposés, envers contre envers. On épingle et on vient faire une couture sur le bord du tissu. cela permettra d’éviter que le tissu ne se coince dans la fermeture à glissière.

 

 

5. maintenant, on va venir coudre la deuxième fermeture à glissière sur la bande du milieu. On va donc refaire les mêmes étapes. On prend un nouveau rectangle de tissu intérieur qu’on vient poser face visible sur la table. On pose par dessus la deuxième fermeture à glissière avec le curseur visible (et dans le même sens que la première tant qu’à faire ^^), puis le côté libre du petit rectangle de tissu extérieur par dessus. On épingle, on coud, puis on surpique (on refait les étapes 3 et 4).

Quand c’est terminé et que tout est ouvert, il y a donc dans l’ordre : un rectangle de tissu intérieur, une fermeture à glissière, le petit rectangle de tissu extérieur, une fermeture à glissière, un rectangle de tissu intérieur.

6. on prend un troisième rectangle de tissu intérieur qu’on pose face visible sur la table. Par dessus, on pose le côté libre d’une fermeture à glissière (curseur visible donc), et encore au dessus un des côtés de 30 cm du grand rectangle (avec la ouatine visible). On épingle, on coud, puis on retourne et on surpique 🙂

7. et là, ca va se corser. Mais un tout petit peu, promis !!! On prend le dernier rectangle de tissu intérieur. On ouvre la dernière fermeture à glissière et on vient mettre le côté libre, curseur visible au dessus. Puis, on prend le deuxième côté du grand rectangle de tissu extérieur qu’on vient mettre au dessus de la fermeture à glissière, ouatine visible. On épingle, on coud, puis on retourne et on surpique !

si vous refermez la fermeture à glissière, vous vous retrouvez avec un tube formé par le plus grand des rectangles.

lorsqu’on est à cette étape, on souffle, parce qu’on a déjà bien avancé, bravo à vous 🙂

8. maintenant, on va fermer les poches intérieures. Pour cela, on remet tout le monde sur l’envers (on doit voir l’envers du tissu intérieur et la ouatine. Je vous conseille de rabattre le tissu extérieur en triangle (comme je l’ai fait sur la photo) afin qu’il ne gêne pas la couture. N’oubliez pas de laisser une fermeture à glissière à moitié ouverte. Puis de chaque côté on a donc deux fois 2 rectangles de tissu intérieur posés endroit contre endroit. Cela représente donc les deux poches. on épingle les deux rectangles à droite et les deux rectangles à gauche et on va venir coudre tout autour, depuis une extrémité de la fermeture à glissière jusqu’à l’autre extrémité.

ATTENTION, ATTENTION, WARNING, WARNING !!!!! SUR L’UN DES RECTANGLES ON N’OUBLIE SURTOUT PAS DE LAISSER UNE OUVERTURE DE QUELQUES CENTIMETRES AU MILIEU DU GRAND CÔTE (LE FOND DE LA POCHE) QUI SERVIRA A RETOURNER L’ENSEMBLE !!!!!!!!!!!!!
Je le mets en majuscules parce que c’est excessivement pénible quand on l’oublie et qu’il faut tout découdre ahah.

9. on prend les deux petits rectangles de tissu intérieur et on va venir les plier en deux sur la longueur (de manière à avoir un rectangle encore plus fin) endroit contre endroit. On va coudre tout le long, puis retourner le tube. Pour un meilleur rendu, je vous conseille de passer un coup de fer à repasser pour aplatir tout ça.

10. on plie ces rectangles en deux (les 2 petits côtés se touchent) et on glisse les anneaux rectangulaires dedans.

11. on reprend le sac. Maintenant on va le fermer sur les côtés. Pour cela, on va aplatir le tube formé par le grand tissu extérieur de manière à ce que les fermetures éclair se retrouvent au milieu, sur le dessus. si ce n’est pas clair, regardez la photo qui suit ahah. Pour que les poches intérieures ne gênent pas la couture, je les ai pliées et rabattues au milieu. Attention d’ouvrir les deux fermetures à glissière pour que le curseur ne se retrouve pas à l’extérieur de la couture (oui, bon ça va, je me suis fait avoir à CHAQUE sac …)

12. ensuite, on va venir insérer les petits rectangles de tissu avec les anneaux entre les deux épaisseurs formées par le tube. L’anneau se retrouve à l’intérieur du tube et le tissu “à cru” dépasse un peu. Il est positionné pile entre les deux fermetures à glissière, de part et d’autre de celles-ci. On épingle et on coud les deux côtés pour fermer le tube. Pas de panique, on pourra retourner l’ensemble par l’ouverture laissée sur une des poches (comment ça vous avez oublié ??? je l’ai écrit en majuscule au point 8 :D)

13. Vous vous souvenez les deux petits carrés en carton de 3 et 5 cm ? eh bien c’est maintenant qu’on les utilise ! ils vont permettre de donner une forme de pavé aux poches et au sac 🙂 Le carré de 5 cm on l’utilise pour le tissu extérieur, celui qui a la ouatine. On le positionne dans les 4 coins à l’angle formé par la couture, puis on trace le contour du carré et une diagonale partant de l’angle de la couture. Et on fait pareil pour les poches. On prend le carré de 3 cm de côté et on le place dans les 2 coins de chaque poche (sur le tissu intérieur). On trace le contour puis la diagonale.

14. On plie le tissu sur la diagonale, ca va former un triangle. L’hypothénuse (le plus grand côté ^^ouai je suis aussi en train de préparer le programme de maths pour ma fille en ce moment^^) est à demi tracé, c’est là qu’on va coudre, pour terminer les triangles. quand c’est cousu, on découpe le triangle. On va faire ça pour les 4 coins du tissu extérieur, et les 2 fois deux coins du tissu intérieur. Ca va donner de la profondeur à votre travail.

15. on retrouve la poche sur laquelle on a laissé l’ouverture et par celle-ci on va venir retourner l’ensemble du sac. Il ne reste qu’à fermer l’ouverture soit par une surpiqure (option faignasse) (mon option quoi ^^) soit par une couture invisible à la main (option plus jolie)

16. Allez, c’est presque terminé ! maintenant on met la sangle. pour cela on passe la sangle dans l’un des anneaux, on replie le bout de la sangle sur elle-même vers l’anneau et on rabat cette boucle contre le reste de la sangle. Cela permettra de ne pas voir l’extrémité à cru de la sangle. On fait ensuite une couture proche de l’anneau. Si votre machine en possède, vous pouvez utiliser un point fantaisie.

17. Ensuite, on prend l’enfant pour qui est destiné le sac, on vient positionner le sac en bandoulière et on vient ajuster la sangle de l’autre côté. Puis on réitère l’opération comme au point 16.

18. Et voilà, votre sac est prêt ! il ne reste plus qu’à y glisser la fabrique à histoire dans une poche, et le casque dans l’autre !

J’espère que ce tutoriel vous aura plu. si malgré mes merveilleuses explications un point (ou plusieurs) vous paraît incompréhensible, n’hésitez surtout pas à m’en faire part par mail (monbazarcolore@gmail.com) ou en commentaire de cet article.

Je vous mets également ci-dessous la version vidéo du tutoriel si c’est plus simple pour vous.

Ce tutoriel vous est proposé gratuitement, mais cela ne veut pas dire que je vous cède les droits pour que vous commercialisiez des sacs à Lunii 🙂 par ailleurs, si vous exposez vos créations sur les réseaux sociaux, n’hésitez pas à me taguer sur Instagram ou Facebook parce que je suis toujours ravie de découvrir vos réalisations. de même, je compte sur vous pour orienter vers cet article, les gens qui souhaiteraient à leur tour coudre un sac à Lunii. c’est le meilleur moyen de faire voyager mon travail et de me donner envie de continuer à vous proposer de chouettes contenus ♥

Un commentaire sur “DIY photos : le sac à double compartiment pour la Lunii et son casque”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *