La fin de l’année approche à grand pas et même si nous sommes en IEF, notre quotidien est tout de même rythmé par le rythme scolaire. Pas de grosse pause estivale pour nous, je vous en reparlerai, mais nous effectuons tout doucement un glissement vers le niveau supérieur. C’est donc l’occasion de faire un bilan des cahiers d’activités que les enfants ont pu réaliser…ou pas !

Pour information, je vous ai parlé dans cet article, des supports que j’ai achetés en début d’année pour l’IEF. Ce bilan reviendra sur une grande partie d’entre eux, mais aussi sur d’autres cahiers qui ont rejoint les rangs en cours d’année.

1. Les cahiers qu’on a laissé tomber.

Parce qu’on ne peut pas faire mouche à tous les coups, il faut savoir accepter que des supports ne conviennent pas forcément à nos enfants. Non pas que les cahiers ne soient pas intéressants, loin de là, juste que tous les enfants sont différents et qu’il se peut qu’un cahier ait du succès dans une famille et absolument pas dans une autre.

C’est ce qui est arrivé avec ces deux cahiers Montessori qui permettent de travailler les sons et les lettres. Je les avais pris pour Malo, mais finalement il les a vite abandonnés parce que les exercices étaient à la fois trop simples, mais ne correspondaient pas à la progression de Malo : ils abordent les lettres en cursives et demandent de faire des dessins alors que Malo n’aime pas trop ça.

Et puis, pour Zélie il y a cette méthode de lecture. Lorsque je l’ai achetée, j’ai vraiment cru qu’elle allait l’adorer, et qu’elle réaliserait les activités avec beaucoup d’enthousiasme. Il s’agit d’exercices de lecture, de compréhension écrite et orale et…de recopie. Et je crois que c’est cette partie là qui a dégoûté Zélie de ce support. C’est vraiment dommage, parce que l’histoire lui plaisait beaucoup, mais même en enlevant les exercices de recopie, elle refusait de le faire. Donc tant pis, je l’ai rangé, mais à regrets ^^ je pense que je vais l’utiliser d’une autre manière ou m’en inspirer pour faire d’autres exercices maintenant qu’elle s’est bien améliorée en écriture.

2. les cahiers qui ont été terminés mais qui ne nous ont pas laissés un souvenir impérissable.

Là, ça concerne surtout Malo. En fait, j’ai pu m’apercevoir que les cahiers d’activités destinés aux enfants de niveau maternelle sont très très très rapides à faire. Malo enchaînait les pages. Alors lui, forcément il adore. Des gommettes, un peu de coloriage, mais pas trop, de la couleur, des exercices très ludiques … Pour ma part, je les trouve creux, j’ai l’impression que les notions sont survolées. Ils ne constituent pas à eux seuls un support à l’acquisition des connaissances. Au contraire, je dirai que ce genre de cahier est vraiment génial pour des enfants qui ont besoin de réassurance, ou de développer leur confiance en eux, ou encore en co-schooling pour proposer des activités en parallèle de l’école. Mais dans le cadre de l’IEF, ou plutôt dans la manière dont je conçois notre IEF, ce n’est pas ce que je recherche, même si, encore une fois, Malo a adoré.

Il a réalisé 3 cahiers Hatier Jeunesse dans la collection Chouette, de niveau moyenne section (que j’ai achetés), puis deux cahiers Hachette de niveau grande section (que nous avons reçus de la part de la marque dans le cadre d’un partenariat).

 

Toujours pour Malo, j’avais pris un autre cahier de mathématiques en début d’année. Il s’agit d’un cahier utilisant la méthode Singapour et j’ai été super déçue parce que je l’ai trouvé beaucoup trop simple. On n’y aborde les chiffres que jusque 6 notamment, et les activités proposées sont vraiment très rapides et j’ai eu l’impression que Malo survolait aussi les notions. Autant les cahiers ci-dessous, je les ai trouvés intéressants dans une certaine mesure (diversité des exercices, très ludiques, gommettes …) autant là, ce n’est pas du tout le cas …

Enfin, dernier cahier, toujours pour Malo, toujours en mathématiques (ça se sent que j’ai du mal à trouver mon bonheur en maths ?^^) : le cahier de calcul de la méthode Boscher. Là pour le coup, conseillé à partir de 5 ans, je l’ai trouvé très difficile. On ne l’a pas terminé parce qu’il y avait des notions qui étaient encore trop complexes pour Malo, notamment l’apprentissages des dizaines et des nombres jusque 100 ! J’ai donc choisi de ne pas lui présenter, mais de travailler d’abord le système décimal à l’aide de la manipulation et de la pédagogie Montessori. Donc bon. Je suis mitigée parce que j’ai trouvé que je mettais un peu Malo en situation d’échec, mais en même temps il pourra nous servir dans l’avenir.

3. les cahier terminés et qu’on a aimés.

Alors dans cette partie il y en a davantage (ouf ^^) et cela concerne autant Zélie que Malo.

Commençons par le gros coup de coeur de Zélie : le cahier de vacances pour s’entraîner à la lecture avec les Loulous Larousse, des petits personnages présents dans une série de livres de premières lectures que Zélie adore. Les exercices proposés sont vraiment chouettes et super intéressants. Tout est ludique et Zélie ne s’apercevait même pas qu’elle écrivait (elle n’aime pas ça ^^) tellement elle était absorbée ! A quand le même cahier mais CE1 vers CE2 ?

Toujours en mode cahier de vacances, nous avions reçu en juin dernier un autre type de cahier de vacances, plus général cette fois, mais que j’ai trouvé très intéressant du point de vue “engagement”. L’ensemble du cahier est sur la thématique de la nature et il y a de nombreux conseils, astuces, informations à propos d’écologie, de développement durable, de zéro déchet. On l’a trouvé vraiment chouette.

J’avais acheté également auprès de la Librairie des Ecoles trois cahiers pour travailler la grammaire, l’orthographe et la conjugaison. Et pareil, ils ont remporté un franc succès ! Ici on ne parle pas vraiment d’ouvrages ludiques. Pas de petit personnage fil rouge, pas de jeux, mais des exercices vraiment bien amenés et bien pensés. La collection existe aussi en mathématiques si ça peut vous intéresser.

En géométrie, Zélie a rempli assez vite ce cahier-ci. Très complet, je pense lui reprendre le même mais niveau CE2 parce qu’elle a bien accroché et a pris beaucoup de plaisir à découvrir la géométrie.

Enfin un cahier de mathématiques qu’on a aimé Malo et moi ! Pourtant ce n’était pas gagné parce que la pédagogie Singapour, j’ai du mal à adhérer, je ne comprends pas toutes les explications et certaines choses me semblent très obscures. Pourtant ici c’est très bien amené. Et puis le cahier est vraiment complet et aborde les notions en profondeur. Je pense que si je l’aime autant c’est parce qu’il utilise la pédagogie Montessori à laquelle je suis plutôt sensible. ça fait sens pour moi donc c’est plus facile à expliquer à Malo. Bref je recommande.

Là où je savais que je n’allais pas me tromper, c’est en proposant à Malo les cahiers d’activités issus de la méthode de lecture de Léon le hérisson. J’ai découvert ce livre sonore il y a 3 ans avec Zélie et c’est grâce à lui et aux cahiers d’activités que ma puce est entrée dans la lecture. A l’époque je les avais reçus dans le cadre d’un partenariat. Pour Malo je les ai achetés. Il y en a 12 en tout, reprenant les 12 lettres les plus utilisées dans la langue française. Il a adoré les faire. Il s’agit d’un mélange de phonologie, de lecture et d’écriture. Bref, gros gros kiff pour mon loulou

Enfin, je termine avec deux cahiers de maths que Zélie a fait tout au long de l’année. Ce sont des petits exercices assez courts mais répétitifs ce qui permet de bien ancrer les notions. Le premier, les petits devoirs, Mathématiques, aborde autant la numération que la géométrie. Le second c’est que sur les calculs.

4. les cahiers en cours de réalisation et ceux qui me servent à élaborer les exercices que je propose aux enfants.

Je commence par deux cahiers ardoises pour Malo qui est en plein apprentissage de l’écriture. Il y a les nombres et les lettres en cursives. Ils sont à sa disposition et ils lui permettent de s’entraîner à l’écriture, bête noire de mon loulou ^^ Je n’ai pas grand chose à dire à propos de ces cahiers. Ils sont simples mais efficaces, pas de fioriture, juste des lettres et des nombres à tracer et ça tombe bien c’est ce que je recherchais.

Encore des cahiers ardoises, mais pour Zélie cette fois. En cours d’année, Hachette nous a envoyé 2 cahiers : un sur l’orthographe et un autre sur les maths. Alors il ne faut pas s’attendre à des cahiers funs et rigolos, ce sont des exercices très classiques : des mots à écrire, des calculs à faire. Rien de bien passionnant me direz-vous et pourtant, je les trouve bien construits, et bien pensés. alors bien sûr il n’est pas question pour moi de demander à Zélie de faire plusieurs pages d’affilée mais c’est vraiment le genre de support intéressant pour insister sur une notion pour pour s’entraîner. Ils me servent non seulement comme inspiration pour créer mes exercices, mais aussi pour que Zélie puisse s’entraîner.

il y a aussi deux cahiers Jocatop que Zélie n’a pas rempli mais qui me servent de base pour élaborer les exercices que je lui propose et qui sont en rapport avec les thématiques que nous étudions. ça me permet d’avoir des bases, des trames que je modifie selon les besoins.

Depuis le début de l’année Zélie remplit ce cahier de français au compte goutte parce qu’il permet de faire des révisions. En effet, j’aime pouvoir garder une trace de ce qu’elle fait et je trouve que ce cahier est vraiment intéressant pour cela. Bien entendu, je garde aussi les exercices que je lui propose, mais étant donné que celui-ci nous sert que pour les révisions, elle le remplit en autonomie et cela me permet de voir ce qui est acquis et ce qui ne l’est pas encore.

En mathématiques, si j’ai pris la décision de faire les exercices moi-même, je suis quand même rassurée et contente de pouvoir m’appuyer sur ces deux petits cahiers qui abordent deux notions précises : la lecture de l’heure et la monnaie. Ils sont vraiment très bien pensés. Zélie adore les remplir mais on y va lentement tout en alternant avec des jeux de manipulation.

Et enfin, je termine avec le cahier que Malo est actuellement en train de remplir : la méthode de lecture 100% syllabique. Je l’ai découvert chez mon amie Maaademoiselle A et vu l’engouement qui s’en dégageait quand elle en parle, j’ai eu envie de le prendre et je ne suis pas déçue. Il est complet, passionnant et aborde non seulement la phonologie, mais aussi l’écriture, la reconnaissance des différentes graphies et la lecture. Bref, complet, je vous dis !

Et voilà, ce petit bilan est terminé. Il y a eu pas mal d’ajustements par rapport à ce que j’avais prévu, mais il faut dire que cette première année d’IEF a été un test pour moi, j’ai pu voir ce qui fonctionnait, ce qui n’allait pas et on se rapproche vraiment de notre idéal d’instruction avec les enfants. 

Je vous invite à visionner cette vidéo qui présente plus en détails tous les cahiers avec parfois des vues de l’intérieur. 

Je suis à votre disposition pour toute question, comme d’habitude.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *