Ce qui est bien avec l’instruction en famille c’est qu’on peut vraiment adapter le temps d’instruction. Je sais que je le dis souvent, mais j’aime tellement cette liberté d’instruire comme on veut et quand on veut.

Comme vous le savez, parce que je l’ai déjà expliqué ici et en long en large et en travers, le temps classique d’instruction a lieu essentiellement le matin pour le formel et ce 5 fois par semaine. Les enfants savent qu’on s’installe dans la salle d’instruction vers 9h et qu’on en ressort vers 11h30 quand tout ce qui est prévu est terminé. C’est un roulement qui nous va bien et qui est maintenant inscrit dans la routine de la journée.

Mais avec l’été, ce sont les grandes vacances qui arrivent et avec elles la fameuse question : “vous arrêtez d’instruire les enfants pendant les grandes vacances ?”

Voilà donc pourquoi cet article et cette vidéo (à laquelle vous avez accès en bas de ce billet) : vous expliquer comment je vois les choses.

Déjà, pour commencer : l’instruction de nos enfants ne s’arrête jamais, qu’il s’agit d’enfant scolarisés ou en IEF tant l’informel est présent au quotidien. Donc non on ne va pas arrêter l’instruction.

Si la question porte surtout sur les apprentissages formels, vous vous en doutez, voilà ma réponse : on va adapter le temps pendant ces deux mois.

1. pourquoi adapter le temps d’instruction ?

Lorsque les enfants étaient scolarisés, la période estivale était difficile à gérer pour eux. Heureux d’être en vacances, au bout de quelques jours à peine, ils demandaient à faire des activités, des exercices parce qu’ils avaient besoin de nourrir leur curiosité et leur envie d’apprendre. Je me retrouvais donc à devoir préparer des ateliers, des activités pour combler leurs besoins, chose que je faisais avec beaucoup d’enthousiasme. Et puis lorsque la rentrée arrivait, il était difficile de se remettre dans le bain, de changer encore de rythme après 2 mois plus légers.

Donc là, on va diminuer les temps d’apprentissages formels pour permettre aux enfants de se reposer s’ils le souhaitent et surtout de jouer, encore et toujours. Mais aussi pour garder un certain rythme.

2. Et concrètement ça va se passer comment ?

Tout d’abord, nous allons diminuer le temps de formel à un exercice par jour. L’idée est surtout de consolider les acquis et de se concentrer sur les faiblesses, mais aussi de ne pas perdre le bénéfice de tous les apprentissages, surtout pour Malo en plein apprentissage de la lecture, une pause de 2 mois serait catastrophique.

Et par ailleurs, on va vraiment se laisser porter par toutes les animations qui sont organisées autour de chez nous, profiter pour découvrir de nouveaux lieux, de rencontrer de nouvelles personnes, des familles IEF.

Enfin, nous avons un abonnement qui nous permet de nous rendre dans une grand nombre de musées de la métropole Lilloise, donc nous allons rentabiliser cette carte. Cela s’appelle la c’art et si cela vous intéresse, je vous en dis davantage dans la vidéo ci-dessous. Vous pouvez également aller consulter leur site internet.

3. Et quelle organisation lorsqu’on va partir en vacances ?

Ces moments de vacances, c’est à dire ailleurs que chez nous, avec Papa qui ne travaille pas seront l’occasion de reposer l’esprit. On a prévu 3 semaines de vacances réparties sur les 2 mois et pendant ces semaines, on ne va rien faire. Parce qu’il est aussi nécessaire de respecter des pauses pour repartir d’un bon pied par la suite.

4. et moi (maman instructrice) dans tout ca ?

Eh bien ce sera l’occasion de préparer tranquillement la non-rentrée et le passage officiel de niveau, même si on a déjà bien commencé. Pour Malo il va terminer le cycle 1 et glisser vers le cycle 2 : niveau grande section pour consolider les acquis et niveau CP pour les nouveaux apprentissages. Et du côté de Zélie, on sera sur 2 niveaux différents. Pour certaines notions on sera sur du CE1, parce que c’est un niveau qu’elle a déjà commencé et pour tout le reste ce sera du CE2.

Je vais donc préparer une trame sur laquelle je vais m’appuyer pour organiser les différentes thématiques et les exercices transversaux que nous ferons au cours de l’année. Je voudrais également terminer de mettre en forme un tableau pour chacun de mes enfants. Ce tableau me permettra de suivre la progression sur toute l’année.

Enfin dernière chose et pas des moindres, je vais repenser l’aménagement de la salle d’instruction afin d’y intégrer un espace pour Marius qui se déplace déjà partout afin qu’il ait son petit coin avec ses propres activités et qu’il soit pleinement acteur de nos matinées.

Je vous invite à visionner cette vidéo dans laquelle je reprends tous ces éléments ainsi que d’autres informations supplémentaires.

D’ailleurs, dans la vidéo, je vous parle d’un manuel qui me servira à planifier les leçons avec Zélie, je vous mets le lien juste après.

 

J’espère que ce petit billet aura répondu à vos questions concernant notre manière d’aborder les grandes vacances. Comme d’habitude je suis à votre disposition si vous avez des questions à ce propos.

Je vous souhaite une belle journée et un merveilleux été.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *