apprendre en s'amusant

Un calendrier perpétuel pour apprendre les jours de la semaine

je n’ai pas abandonné l’exploration des grandes pédagogies, loin de là ! Mais mon rythme de publications est un peu ralenti depuis quelques semaines. Il y a eu les épisodes de maladies en décembre, un mariage à préparer, des fêtes, une envie de se retrouver en famille, et encore plein d’autres projets sur le feu ! 

Lors de mon dernier bilan mensuel, je vous avais révélé que la nouvelle pédagogie  allait être Waldorf. Eh bien, j’ai choisi de l’explorer sur deux mois. Voilà donc plusieurs semaines que nous nous sommes immergés et je vous l’avoue, j’apprécie énormément cette pédagogie. J’ai d’ailleurs beaucoup de choses à vous raconter à ce propos. 

Et je vais commencer avec un petit outil assez simple pour aider Zélie à se repérer dans le temps. 

Zélie a du mal à comprendre les marqueurs de temps comme « hier », ou « ce soir », ou « la semaine dernière ». Elle ne se repère pas encore dans la semaine non plus. 

J’avais déjà réalisé un premier calendrier. Il est toujours sur le frigo, mais il ne nous a pas convenu. Pourtant le principe était simple : de petites cartes à fixer afin de préparer le programme de la semaine. Mais Zélie n’a pas accroché. Et moi non plus ahah. 

Alors je me suis retrouvée sans calendrier, mais avec une petite fille qui pensait que le mardi, il y avait poney ^^ 

L’arrivée de Waldorf dans notre quotidien m’a beaucoup aidée, car cette pédagogie présente le rituel comme le rythme du quotidien. Parfait ce que je recherche !!! 

Voici donc le calendrier perpétuel hebdomadaire que j’ai fabriqué. Je l’ai réalisé avec ce que j’avais sous la main. Ainsi, il est facilement adaptable avec ce que vous possédez à la maison, ou bien ce que vous souhaitez mettre en place. 

Il s’agit d’un cercle, parce que la notion de cycle est très importante dans la pédagogie Waldorf, en bois (en contreplaqué plutôt), parce que la notion de matériau naturel est aussi très importante, que j’ai peint en marron et sur lequel j’ai dessiné 7 cercles noirs.

 

7 cercles pour les 7 jours de la semaine, mais je suis certaine que vous aviez déjà compris 🙂 

J’ai ensuite pris 7 peg dolls (ces petits bonhommes en bois brut) que j’ai peints de 7 couleurs différentes : le lundi en rouge, le mardi en orange, mercredi en jaune, jeudi en vert, vendredi en bleu, samedi en violet et dimanche en blanc. Chez Waldorf, l’ordre des couleurs a son importance, c’est pour cette raison que j’ai choisi l’arc-en-ciel. 

Enfin, je voulais mettre en évidence la journée que nous étions en train de passer. J’ai choisi de placer un strass vert pour indiquer le jour.

Le principe est simple. Les jours écoulés sont « couchés », les jours suivants sont « debouts ». Et le strass est placé devant « aujourd’hui ». Et le lundi matin, comme on commence une nouvelle semaine, on redresse tous les petits bonhommes ! 

Et la question de rituel alors ? Me diriez-vous. 

Patience, j’y arrive ^^ 

Chaque matin, Zélie et moi nous retrouvons devant le calendrier et je lui explique quel jour nous étions hier, ce que nous avions fait, puis quel jour nous sommes, quels seront les « événements » qui vont rythmer la journée et enfin quel jour nous serons demain et ce qui est prévu. 

J’utilise un vocabulaire très simple et j’essaie d’employer toujours le même afin que Zélie puisse associer le jour avec l’événement. 

Par exemple :

hier nous étions jeudi (je pose mon doigt sur « jeudi »). Tu es allée à l’école et à la cantine et moi je suis allée à mon travail. Tu te souviens à quel jeu nous avons joué ? et le livre que tu as lu avant d’aller te coucher ? (je couche « jeudi ») Aujourd’hui nous sommes vendredi (je pose mon doigt sur « vendredi »). C’est la dernière journée d’école de la semaine. C’est aussi la dernière journée de travail de la semaine pour moi. Quand nous rentrerons ce soir, nous jouerons à tel jeu et je te proposerai une petite activité aussi (je pose le strass devant « vendredi »). Demain, nous serons samedi (je pose mon doigt sur samedi). Le samedi, nous restons en famille et il y a poney.  

Je suis super contente de ce petit bricolage qui nous va beaucoup mieux que le grand tableau sur le frigo (et qui m’avait demandé plusieurs heures de boulot ^^). Zélie ne connaît pas encore les jours de la semaine, mais elle a déjà intégré que le samedi c’est le jour du poney et que le mercredi il n’y a école que le matin (et surtout ni cantine, ni garderie ahah) 

Petit à petit, je suis heureuse de l’aider à se repérer dans le temps. Prochaine étape, comprendre que quand on parle du passé, on n’utilise pas un temps du futur 😀 

9 Comments on “Un calendrier perpétuel pour apprendre les jours de la semaine

  1. Franchement, c’est clair, net et précis… J’aime beaucoup. Pas d’infos en trop, cela devrait beaucoup l’aider… A une époque, avec BidouBoy, tout était tout à l’heure… On a un peu progressé grace à la roue de la semaine et la poutre du temps également !

    Virginie

  2. J’avais déjà vu cette idée et je trouve ça vraiment sympa. J’ai l’impression que ça aide vraiment l’enfant à visualiser la succession des jours. Je pensais le mettre en place moi aussi. Mais j’ai un problème concernant les couleurs. À l’école, la maîtresse leur apprend les jours de la semaine à l’aide du livre « Le loup qui voulait changer de couleur ». Chasue jour est associée à une couleur. Je me dis donc que pour ne pas perturber mon Petit Bonhomme, il faudrait que je reprenne les mêmes couleurs que dans le livre. Dommage, j’aimais mieux le principe de l’arc-en-ciel… Je me rends compte qu’il y a de plus en plus de choses comme ça où je me sens obligée de suivre ce qui se fait à l’école pour éviter des confusions alors que ça ne me convient pas tellement…

    1. Alors pour le coup, moi je ne suis pas ce qui se fait à l’école. Et Zélie fait très bien la différence entre les activités de l’école et cellds de la maison ! Et au contraire ça permet d’en discuter, de faire des rapprochements,… Et puis il se peut que l’an prochain la nouvelle maîtresse utilise un autre moyen pour parler des jours de la semaine. Le plus important c’est de faire comme toi tu le sens, ton petit bonhomme saura faire la part des choses tout seul

  3. Ah tu vois c’est rigolo (enfin rigolo… tout est relatif) mais je n’accroche pas tellement avec cette technique… Je la trouve trop « abstraite », alors que c’est le but (mais moi j’aime bien que les choses soient claires ahah). Du coup j’ai adopté comme à l’école le train de la semaine (que je dois présenter depuis mille ans et qui devrait normalement arriver cette semaine sur le blog). J’avais un peu peur que ma puce abandonne, mais non, elle change bien le jour tous les jours et le regarde pour se repérer 🙂 L’important c’est de trouver ce qui nous convient à nous 🙂

    1. tu as carrément raison quand tu dis que l’outil des uns ne sera pas le même que celui de l’autre. Notre calendrier précédent était beaucoup plus formel/ plus clair. Mais pour autant, Zélie n’a pas du tout accroché. Donc on a laissé tomber. Mais là, avec les petits bonhommes, je crois qu’elle aime davantage parce qu’elle peut les manipuler. Et puis ce qui est rigolo aussi c’est de voir les maniaques qui viennent chez moi !! Quand ils passent à côté du calendrier perpétuel ils ont naturellement tendance à redresser les bonhommes ahahah

  4. Je cherche des bonhommes comme ça pour faire des lutins des saisons.
    Pour les jours, nous avons déjà une poutre du temps, un éphéméride et un train de la semaine. Elle gère plutôt bien.
    Mais j’aimerais agrémenter nos fêtes des saisons d’un petit lutin. Où as-tu trouver les tiens et pour quel prix environ ?

  5. Cheindel a aussi beaucoup de mal à se repérer dans le temps. Pour elle toit ce qui est passé est Hier et tout ce qui est à venir est Demain… bref y’a du boulot ^^
    Nous avons déjà à la maison un calendrier en bois où chaque jour ma puce peut « écrire » la date complète (jour, numéro et mois) et la saison correspondante. C’est un outil qu’elle aime énormément mais qui ne l’aide pas pour autant à se repérer dans le temps . Je pense me tourner prochainement sur le petit train de la semaine car c’est le type de support que Cheindel apprécie beaucoup. Et si ça ne fonctionne pas je garde ta superbe idée en tête ^^
    Bon Week-end

    1. Ce n’est pas évident la représentation temporelle. Zélie me parle toujours de ce qu’elle a fait tout à l’heure, même si c’était il y a plusieurs mois ^^ elle commence à peine à comprendre les notions de jours ! Adélaïde a présenté son train et sa puce adhère carrément. Ça sera peut-être aussi le cas de Cheindel ! Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *