éducation bienveillante

Les Intelligences Multiples

Avez-vous déjà entendu parler de ce concept ?

Si oui, je suis certaine que vous trouvez cette théorie très intéressante.

Si non, lisez attentivement ce qui suit, je vous promets, c’est passionnant.

Tout commence au début des années 1980 quand Howard Gardner, un psychologue du développement (ouai pour une fois je vous parle d’un type qui est encore de ce monde ahah), étudie des personnes autistes, qualifiées d’idiotes à l’époque. Il s’aperçoit que ces personnes sont privées de certaines facultés intellectuelles, mais au contraire possèdent des « dons » pour d’autres choses (jouer un morceau de musique après l’avoir entendu qu’une fois …). Il en déduit alors qu’il doit exister différents types d’intelligences qui sont indépendantes les unes des autres.

Il définit alors l’intelligence comme « des capacités ou des ensembles d’aptitudes qui permettent à une personne de résoudre des problèmes ou de concevoir un produit« .

Grâce à ses travaux, il s’intéresse également à l’Ecole et se rend compte de l’inefficacité et de l’inutilité des tests d’intelligences afin d’orienter les élèves dans leur cursus scolaire. C’est ainsi qu’il publie en 1983 un livre qui décrit les 7 types d’intelligence qu’il réactualise en 1993 en ajoutant une huitième intelligence.

1. l’intelligence linguistique 

C’est la capacité à utiliser et à comprendre les mots et leurs nuances, mais aussi à comprendre comment le langage joue sur les émotions.

Souvent, les personnes qui développent cette intelligence utilise le langage et les mots pour comprendre leurs interlocuteurs mais aussi pour exprimer leurs pensées. Ce sont des personnes qui parlent facilement, qui adorent lire ou raconter des histoires et qui sont sensibles aux jeux de mots.

C’est l’intelligence privilégiée par les écrivains, les poètes, les orateurs, les politiques ou encore les journalistes pour ne citer qu’eux.

Résultat de recherche d'images pour "image gratuite png livre"

2. l’intelligence mathématique 

C’est la capacité à résoudre les problèmes et manipuler aisément les nombres.

L’intelligence mathématique se caractérise par une facilité pour calculer, raisonner, mesurer, faire preuve de logique, résoudre des problèmes mathématiques et/ou scientifiques, ordonner, catégoriser …

Les personnes qui développent principalement cette intelligence aiment trouver une raison à chaque phénomène, s’intéressent aux structures logiques et apprécient les expérimentations.

L’intelligence mathématique est la chouchoute de Jean Piaget, une des figures de l’éducation bienveillante que j’apprécie le plus et dont j’ai eu l’occasion de vous parler dernièrement à propos des périodes sensibles

Cette intelligence est utile dans les domaines mathématiques ou de la médecine.

Si cette intelligence n’est pas assez développée, cela risque d’engendrer des difficultés pour s’organiser, ou encore pour comprendre l’intérêt de la démarche scientifique.

Résultat de recherche d'images pour "image gratuite png mathématique"

3. l’intelligence spatiale 

cette forme d’intelligence permet de trouver son chemin, ou encore d’établir des relations entre les objets dans l’espace. Mais elle se distingue également par la capacité à créer des images mentales.

Souvent les signes qui présupposent que l’intelligence spatiale est bien développée sont : un excellent sens de l’orientation, l’amour des puzzles ou encore le besoin d’être confronté à un dessin ou un schéma pour comprendre un concept.

On retrouve une prédominance de cette intelligence dans le monde de l’architecture, de la menuiserie, de l’urbanisme, de la peinture ou des amateurs de jeu d’échecs.

Si cette intelligence n’est pas assez développée, alors la personne aura des difficultés pour mémoriser ou résoudre des problèmes parce que les images produites dans le cerveau aident à la réflexion.

Image associée

4. l’intelligence intra-personnelle

Elle permet une bonne connaissance de soi-même, tant en terme de forces que de faiblesses, mais aussi une représentation de soi assez précise pour pouvoir l’utiliser à bon escient.

Les personnes chez lesquelles l’intelligence intra-personnelle est forte sont des personnes sensibles, qui aiment la solitude, qui se contrôlent plutôt bien et qui comprennent ce qui se joue à l’intérieur d’elles. Elles décryptent facilement les émotions, que ce soit les leurs ou celles de leurs interlocuteurs et sont ouverts aux besoins et aux désirs des autres.

Elle domine dans les métiers du conseil, de la psychologie ou de la psychiatrie.

Si cette intelligence n’est pas assez développée, on se retrouvera avec des difficultés à tirer partie de ses expériences ou encore à prendre les rênes de sa vie. Se donner des buts devient mission impossible et on a tendance à chercher (et à trouver) des responsables autres que soi-même à nos échecs.

Résultat de recherche d'images pour "image gratuite png solitude"

5. l’intelligence inter-personnelle 

C’est l’intelligence du rapport aux autres, à travers une bonne compréhension d’autrui et l’envie de communiquer avec les autres.

Cette intelligence permet que les actions et les réactions que nous avons soient adaptées à nos interlocuteurs. Elle développe l’empathie, la coopération et la tolérance. Elle nous confère la capacité de comprendre les autres sans l’intervention de la parole et ainsi de résoudre des problèmes relationnels.

Les personnes chez lesquelles l’intelligence inter-personnelle est forte ont la parole facile, aiment être entourées et ont donc beaucoup d’amis. Elles posent régulièrement en médiateurs afin de résoudre les conflits.

On retrouve cette intelligence dans les métiers de l’enseignement, des différentes thérapies, du commerce, chez les managers …

Si cette intelligence n’est pas assez développée, alors l’individu se renferme sur lui-même et ne s’aperçoit pas de la richesse apportée par les interactions avec les autres.

Résultat de recherche d'images pour "image gratuite png personnes qui se serrent la main"

6. l’intelligence corporelle 

C’est celle qui permet de contrôler avec précision et minutie les mouvements de notre corps et d’utiliser celui-ci pour s’exprimer.

C’est l’intelligence des personnes habiles, attentives et méticuleuses, des personnes qui ne tiennent pas en place, qui ont besoin de toucher les objets.

Elle est présente chez les sportifs, les danseurs, les chirurgiens ou encore les artisans.

Si cette intelligence n’est pas assez développée alors cela engendre chez la personne la sensation que son corps est une gêne au quotidien.

Résultat de recherche d'images pour "image gratuite png chirurgien"

7. l’intelligence musicale 

C’est la capacité à percevoir et à créer des rythmes et des mélodies, mais aussi d’interpréter ou de créer des partitions musicales (tout le contraire de moi ahahah)

Les personnes qui développent cette intelligence aiment jouer d’un instrument, chanter, composer, mais aussi écouter de la musique, elles sont sensibles au pouvoir émotionnel de la musique. Ce sont des gens qui fredonnent tout le temps qui battent la cadence à la moindre musique et qui dansent régulièrement.

Si cette intelligence n’est pas suffisamment développée, alors la personne ne sera pas en mesure de tirer partie des richesses des sons transmises par le langage, les intonations par exemple.

Résultat de recherche d'images pour "image gratuite png musique"

8. l’intelligence naturaliste

C’est l’intelligence qui a été rajoutée en 1993 par Howard Gardner.

Elle concerne les personnes qui aiment classer et différencier les objets, qui sont sensibles au monde vivant, qui essayent de comprendre et de respecter notre environnement.

Ces personnes apprécient faire des listes, et d’organiser les données.

Résultat de recherche d'images pour "image gratuite png amour de la nature"

Tous les enfants naissent avec les 8 types d’intelligences. Dans notre cheminement personnel on va, tour à tour, en exploiter certaines au détriment des autres. Mais Gardner explique qu’il est nécessaire d’utiliser toutes les intelligences simultanément pour un développement harmonieux.

Et c’est ainsi qu’il pose le problème de l’école. Selon lui, l’Ecole devrait développer toutes les formes d’intelligences, or, dans la pratique, bien souvent, elle privilégie les intelligences linguistiques et mathématiques au détriment des autres.

C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de proposer à nos enfants des activités pour développer les 6 autres formes d’intelligences.

Pour cela, il ne faut pas hésiter à mettre en place un environnement riche, mais aussi à multiplier les expériences afin de permettre aux enfants de développer toutes les compétences des intelligences multiples.

Bien entendu, nous sommes tous différents et naturellement certaines intelligences se développent plus que d’autres en fonction de nos goûts, de nos valeurs et de nos intérêts personnels.

Afin de savoir quelles sont les intelligences privilégiées par votre enfant (ou un adulte hein, ça marche tout aussi bien), il est nécessaire d’observer, observer et encore observer : quels sont ses centres d’intérêt ? Quelle approche d’apprentissage privilégie-t-il (il s’exprime avec des mots, il a besoin d’être constamment en mouvement, de profiter de l’émulation d’un groupe)?

Ainsi, pour faire émerger les intelligences de manière naturelle, il faut prendre du recul et laisser l’enfant vous montrer ce qui l’intéresse, en écoutant leurs questionnements et en n’influençant pas ses choix et ses envies.

Il existe sur Internet des tests qui permettent de connaître quelles sont nos principales intelligences multiples.

J’en ai testé un : celui-ci.

Il en résulte que mes quatre principales intelligences sont :
– l’intelligence linguistique
– l’intelligence inter-personnelle
– l’intelligence corporelle
– l’intelligence naturaliste.

Et en effet, ça me correspond plutôt bien à moi, l’amoureuse des belles lettres et de notre planète chérie, qui a toujours besoin d’être dans le monde, d’être en mouvement.

Si vous faites le test, je suis curieuse de savoir ce qui en résulte 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *