Il y a quelques mois, Malo avait pris beaucoup de plaisir à réaliser une petite maquette en pâte à modeler durcissante grâce au kit Pandacraft. Malheureusement, la tornade Marius est passée par là et il ne restait pas grand chose de ce petit bricolage.

Malo m’a alors demandé si on pouvait refaire une maquette pour décorer sa chambre. J’ai donc cherché un peu d’inspiration sur Internet et voici donc les étapes de réalisation de notre maquette.

Matériel utilisé :

– châssis 80 x60 cm (Action)
– peinture acrylique (Action)
– demi-disques en polystyrène (10 doigts)
– Ballon jaune en mousse (Décathlon)
– éponges de maquillage (Action) C’est super pratique pour peindre !
– cailloux (de notre jardin)
– colle chaude et pistolet à colle (Cléopâtre)
– crayon blanc Posca (10 doigts)
– fil chenille doré et argenté (10 doigts)
– ruban led et guirlande lumineuse (Action)
– Vrille à main

Etape 1 :

Peindre l’ensemble du châssis en noir. Ne pas hésiter à faire plusieurs couches de peinture pour recouvrir complètement le châssis et ne pas oublier les contours. Bien laisser sécher, puis avec la vrille à main, faire des petits trous sur l’ensemble de la toile. Attention à ne pas en faire trop, quelques uns à droite et à gauche sera largement suffisant.

Pendant le séchage du châssis, j’ai donné à Malo une encyclopédie ainsi que des cartes de nomenclature et je lui ai demandé de classer les cartes de nomenclature dans l’ordre selon la distance des planètes par rapport au soleil.

 

Nous utilisons l’encyclopédie de l’Espace, un superbe ouvrage édité chez Gallimard Jeunesse dans la collection Les yeux de la découverte. Destinée initialement aux enfants plus âgés (aux alentours de 9 ans) cet ouvrage est d’une grande richesse et comporte énormément d’informations et de magnifiques photos.

 

Les cartes de nomenclature du système solaire viennent de la boutique Maaademoiselle A Shop. Elles sont très claires et superbes, Malo adore les manipuler.

Cet exercice lui a permis de travailler la lecture, mais aussi la recherche d’informations dans un livre, ainsi que la mobilisation de ses connaissances.

Etape 2 : 

En s’aidant de l’encyclopédie et des cartes de nomenclature, Malo a peint les demi disques à la peinture acrylique et à l’aide des éponges de maquillage. Pour cela il a bien observé les couleurs sur les images et a pioché dans les tubes de peinture pour trouver celles qui correspondent le plus. Puis il les a à peine mélangées pour donner un effet marbré à la peinture. Le résultat est plutôt pas mal je trouve. Par ailleurs, il a choisi les tailles des demi disques selon la taille des planètes. Pour faire simple, les quatre premières planètes du système solaire sont plus petites que les autres, il a donc utilisé 2 tailles différentes pour bien distinguer les planètes telluriques des planètes gazeuses. Bien laisser sécher les planètes. 

Etape 3 : 

ça c’est moi qui ait fait ! Avec un couteau à pain, j’ai coupé le ballon en mousse en deux. J’ai gardé une moitié que j’ai creusé. C’est à dire que j’ai enlevé la mousse, en ne gardant qu’une épaisseur à l’extérieur. 

A l’aide de la peinture acrylique, Malo a peint le soleil. Bien le laisser sécher aussi ! 

Etape 4 : 

Coller, à l’aide du pistolet à colle le soleil dans un coin du châssis et faire en sorte qu’à l’arrière il y ait un espace pour accéder à l’intérieur du demi ballon. Ce sera utile pour la guirlande lumineuse. 

J’ai tracé des arcs de cercle au crayon de bois, et Malo a repassé par dessus au posca : voici les ellipses de rotation de chaque planète ! 

Etape 5 : 

On a travaillé en duo. 

Malo est allé chercher plusieurs poignées de cailloux dans le jardin. Il les a séchés un à un et moi je les ai collés entre le quatrième et le cinquième arc de cercle blanc. Pour cela j’ai tenté plusieurs colles et celle qui a le mieux fonctionné c’est la colle à bois de Cléopâtre !!! Attendre toute une nuit que la colle sèche. 

Etape 6 : 

On a repris le livre, les cartes et les planètes pour que Malo puisse les classer dans l’ordre. On a ensuite collé les planètes sur les arcs de cercle à l’aide de la colle chaude. Pour faire les anneaux, Malo a percé des trous à l’aide de la vrille à main de part et d’autre de Saturne et d’Uranus. Il a glissé le fil chenille dans les trous et je l’ai collé à l’arrière au pistolet à colle. 

Etape 7 : 

Vient ensuite l’étape la plus relou : fixer la bande de led à l’arrière du châssis. Le but était de faire correspondre les petites pastilles de led avec les trous faits avec la vrille au tout début du DIY. La bande de led est autocollante, mais cela n’avait que peu d’intérêt puisque les led ne seraient pas dirigées vers les trous et donc n’éclairaient rien du tout. Il a fallu utiliser encore une fois le pistolet à colle, ainsi que beaucoup de patience : Malo tenait le châssis à la verticale, pendant que je fixais la bande de led. 

J’ai également collé le boitier dans un coin du châssis.

Etape 8 : 

Glisser à l’intérieur du soleil, une guirlande lumineuse

Etape 9 :

retourner le châssis et à l’aide du posca blanc, réaliser quelques petits points pour faire d’autres étoiles.

Etape 10 : 

Redresser le châssis, éteindre quelques lumières pour admirer le travail !!! 

Je suis vraiment conquise par le résultat. Malo a bien travaillé, m’a posé énormément de questions, c’est un sujet qui le passionne au point qu’il a choisi cette thématique pour la décoration de sa chambre quand on pourra enfin la réaménager. 

Je suis particulièrement fan du soleil éclairé de l’intérieur, le rendu est vraiment canon, on a l’impression de voir les aspérités de notre Soleil! 

Il n’y a pas d’étape particulièrement difficile dans ce DIY, cependant, j’ai refusé de laisser le pistolet à colle dans les mains de Malo, mais à vous de voir comment vous vous sentez face à cela, c’est un ressenti personnel et ça dépend aussi des enfants qui vont réaliser le tableau. Le plus long en revanche c’est d’attendre que tout sèche entre chaque étapes. Pour nous ça a été l’occasion surtout de lire quelques pages ici et là de l’encyclopédie pour en savoir davantage sur le système solaire. 

si vous réalisez ce tableau, je serai vraiment ravie de voir le résultat chez vous. N’hésitez pas à me mentionner sur les réseaux sociaux 🙂 

Age de Malo au moment de l’activité : 5 ans et 8 mois.

Un commentaire sur “DIY : la maquette du système solaire.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.