Lorsque je dis à mon entourage que Zélie est en train d’apprendre les multiplications, tout le monde la regarde avec pitié et compatit à sa douleur ! Certains en profitent pour raconter leurs (mauvais) souvenirs d’école alors que d’autres avouent à demi-mot (ou pas) qu’à leur âge, ils ne les connaissent toujours pas et que ça ne les a pas empêché de vivre, alors qu’on la laisse tranquille cette petite, non mais oh !!!

Plus que l’apprentissage par coeur des tables de multiplication, mon objectif en tant que maman instructrice est déjà de lui faire comprendre le principe multiplicatif. Parce que c’est la base de tout ! bien sûr il est toujours possible de retrouver un calcul multiplicatif en passant par des additions, je crois que naturellement c’est ce que tout le monde fait, surtout pour les calculs incluant des nombres plus élevés que 10 ! Mais cette gymnastique mathématique, ça se travaille, ça s’exerce et comme dans beaucoup de sujets, c’est à force de répétitions, à force d’exercices de différents types que le principe multiplicatif devient un automatisme. Et invariablement, les tables de multiplication entreront naturellement dans la mémoire. C’est déjà le cas pour certains calculs. Pour le moment, il n’a pas encore été question d’apprentissages par coeur (je n’aime pas trop cette technique, je préfère que les apprentissages aient un sens et que mes enfants puissent les retranscrire avec leurs mots), mais juste de compréhension : multiplier par 3, c’est compter de 3 en 3 par exemple. Et puis aussi 3×5 c’est la même chose que 5×3 et Zélie qui a plus de facilité à compter de 5 en 5 arrivera plus rapidement au résultat en « tournant » l’opération à son avantage !

Bref, pourquoi je vous raconte tout ça ?

Parce que je ne veux pas que Zélie (et Malo par la suite) aient une quelconque réticence à apprendre les multiplications. Alors j’essaie, autant que faire se peut, de passer par le jeu. Vous me connaissez bien maintenant et vous savez que mon mantra en ief c’est « apprendre en s’amusant ».

Et c’est ce dont il est question aujourd’hui dans cet article.

Je me suis amusée à créer un tableau pour un petit jeu de duel, basé sur le principe du puissance 4.

Ce tableau permet de travailler les tables de multiplication jusque 6.

Il vous faudra néanmoins vous procurer

– 2 dés : un dé classique (de 1 à 6) et un autre à 10 faces.

– 2 feutres de couleurs différentes

– le tableau à télécharger à la fin de l’article.

Les règles du jeu sont assez simples et elles peuvent avoir plusieurs variantes.

Première variante : 

Tour à tour, les joueurs lancent les dés et colorient la case correspondant à la multiplication des 2 nombres présents sur les dés. Le premier joueur qui arrive à colorier 4 cases, verticalement, horizontalement ou en diagonale remporte la partie.

Deuxième variante : 

Tour à tour, les joueurs lancent les dés et colorient la case correspondant à la multiplication des 2 nombres présents sur les dés. La partie se termine quand il n’y a plus de cases à colorier. Le joueur ayant réussi le plus de combinaisons de 4 cases (verticalement, horizontalement ou en diagonale) remporte la partie.

troisième variante : le cas des résultats non présents sur le plateau. 

Il peut arriver qu’il n’y ait plus de case disponible à colorier. Par exemple, tous les 20 sont déjà pris. Dans ce cas, 2 options.

  • soit vous choisissez la règle « relancer les dés »
  • soit vous choisissez de dire que le joueur passe son tour

quatrième variante : le jeu coopératif. 

Ici on aura besoin que d’une seule couleur et le but du jeu est d’essayer, ensemble, de faire le plus de combinaisons de 4 cases (horizontalement, verticalement ou en diagonale).

Voilà, je vous avais dit que c’était super simple !

Pour le moment, je n’ai fait que le tableau jusque 6, mais quand Zélie sera plus à l’aise, j’ajouterai également un deuxième tableau avec les tables jusque 10 🙂

Télécharger le jeu ! 

Rien de plus simple, il vous suffit de cliquer sur le lien ci-dessous 🙂

tableau duel multiplications

Comme d’habitude, je mets mon travail à la disposition de tous. Merci de mentionner mon blog si vous l’utilisez, ainsi que de donner le lien vers cet article et non pas le tableau directement si quelqu’un vous le demande 🙂 Cela permet de faire connaître mon travail.

Si le jeu vous a plu, n’hésitez pas à commenter ci-dessous ou à me laisser un petit mot sur les réseaux sociaux. Ca me fait toujours plaisir 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *