Afin de travailler différentes notions conjointement, et toujours avec une dimension ludique, j’ai fabriqué pour Zélie, le jeu des phrases rigolotes.

L’objectif non avoué (à l’enfant en tous cas) est de s’exercer dans différents domaines :

– la conjugaison
– la grammaire (les natures des mots)
– les accords : de genre et de nombre entre le nom, son article et son adjectif, et de temps ainsi que de personne pour le verbe.
– la construction de la phrase : une majuscule au début, un point à la fin
– le vocabulaire …

La règle du jeu est simple :

On se munit d’un dé, d’une feuille (ou une ardoise) (ou tout autre support à votre convenance) et d’un crayon par personne, ainsi que du tableau que vous trouverez en téléchargement libre à la fin de cet article.

1. à l’aide du dé, on définit les différents mots qu’il faudra utiliser pour créer notre phrase rigolote.

Le premier lancer du dé indique le type de phrase qu’il faudra construire : phrase affirmative, négative ou interrogative
Le deuxième lancer indique le type de nom : un animal, un personnage (réel ou imaginaire), un objet, un végétal ou un moyen de transport
Le troisième lancer indique le genre du nom : masculin ou féminin
Le quatrième lancer indique le nombre : singulier ou pluriel
Le cinquième lancer indique le type de verbe : 1er, 2ème ou 3ème groupe
Le sixième lancer indique le temps du verbe : passé composé, présent ou futur simple
Le septième lancer indique le type d’adjectif : portant sur la couleur, un trait physique ou un trait de caractère.
Et enfin le huitième lancer indique le type d’adverbe : de temps, de lieu, de quantité, de manière, d’affirmation ou de négation.

Si vous plastifiez le tableau, vous pouvez entourer le résultat des différents lancers de dé afin de vous y retrouver plus facilement. Pour cela vous pouvez utiliser des crayons effaçables à sec type Velleda (astuce : si, même en passant un chiffon sec il reste des traces de ce type de crayon, vous pouvez utiliser du gel hydro alcoolique pour les nettoyer !) ou des crayons comme les Woody de la marque Stabilo ou nos préférés les triple One de chez Lyra. Eux, s’effaçent à l’aide d’un chiffon humide.

2. Chaque joueur crée donc sa phrase en tenant compte des contraintes données par le dé. Si la recherche de nom, de verbe, d’adjectif ou d’adverbe est trop longue et trop complexe, pas de panique, j’ai également créé des listes de mots toutes prêtes pour vous inspirer, vous ou votre enfant 🙂 N’oublions pas que le but ici n’est pas de fatiguer l’enfant dans la recherche de mots, mais bien de travailler des notions de grammaire et de conjugaison 🙂 n’ajoutons pas de difficultés inutiles !

3. On relit sa phrase en répondant aux questions :

– ai-je bien mis les marques de la phrase (majuscule et point) ?
– ai-je bien accordé le verbe, l’adjectif et l’article ?
– ai-je bien accordé le nom selon le genre et le nombre ?

4. chaque joueur lit sa phrase puis on vote pour la phrase la plus drôle, la plus longue, la plus loufoque … (à vous de voir 🙂 )

Comme d’habitude, n’hésitez pas à adapter le jeu à votre enfant. Si les adverbes n’ont pas encore été étudiés, n’utilisez pas le huitième lancer, si vous souhaitez axer le travail sur un type ou un temps de verbe, ne faites pas les 5ème et/ou 6ème lancer, mais définissez dès le départ le temps et le type de verbe. C’est notamment ce qu’on a fait une fois avec Zélie : on n’utilisait que des verbes du premier groupe à conjuguer au présent parce que l’idée c’était de réviser cela …

Bref, l’idée c’est vraiment que vous vous appropriez le support. Moi je l’ai créé pour ma fille, mais à vous de l’adapter à vos enfants, ça n’en sera que plus intéressant. D’ailleurs, si vous l’utilisez, n’hésitez pas à me mentionner sur les réseaux sociaux, ça me fait toujours plaisir de voir mes documents chez vous 🙂

Bon et sinon, le téléchargement. Il vous suffit de cliquer sur le lien et le tableau juste en dessous.

listes de mots pour les phrases rigolotes

Comme d’habitude, je vous fais un petit rappel : je mets mes documents gratuitement à votre disposition, cela ne signifie pas que vous puissiez en faire n’importe quoi 🙂 on n’oublie pas qu’ils restent ma propriété, alors s’il vous plait, j’aimerais juste que vous me mentionnez lorsque vous en parlez et que vous ne partagez pas les liens directs vers les docs, mais plutôt vers cet article ! C’est un peu ma récompense, et puis c’est aussi ce qui me donne envie de continuer à vous proposer des supports gratuitement !

Amusez vous bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *