Nous sommes début juillet, le moment idéal pour préparer l’année scolaire suivante, vous ne trouvez pas ? J’ai besoin de m’organiser, de préparer les choses en amont car les mois qui arriveront seront très denses tant au niveau personnel que professionnel. Je compte donc mettre à profit juillet et août pour préparer un maximum notre non rentrée de septembre. 

Aujourd’hui, parlons du programme que j’ai établi, en concertation avec les enfants qui m’ont demandé d’étudier tels ou tels sujets.

La première chose que je souhaite vous dire c’est qu’il n’est pas figé. Car en ief, nous avons la chance de pouvoir être très souples et de s’adapter à tout un tas de choses. Peut-être qu’en cours de route, je vais le modifier, peut-être qu’on va choisir d’étudier une autre thématique parce que c’est plus pertinent, peut-être qu’on partira en vacances, ou qu’on aura besoin d’une petite pause…

La deuxième chose, c’est que je ne parle pas de niveau dans cet article pour plusieurs raisons : la première est qu’on va aborder les mêmes sujets pour les deux enfants. Seule la restitution écrite sera différente en fonction des compétences et des savoir-faire de chacun. la seconde c’est que je ne suis pas un programme défini par l’Education Nationale. Je prépare ces séquences en fonction de nous, de nos envies et de nos intérêts.

Les thèmes de sciences de la vie, de sciences de la Terre et les pays choisis pour la géographie ont donc été choisis par Zélie et Malo. 

Pour ma part je me suis occupée d’une partie des thèmes de géographie, des thèmes de l’histoire, des arts et de la citoyenneté. 

Et pour ce qui est de la physique, on va se reporter aux kits MEL Sciences que nous recevons chaque mois, je vous en reparlerai une prochaine fois, si cela vous intéresse. 

De manière générale, j’ai tenté de suivre les saisons et de faire des liens entre les matières. Par exemple pour la cinquième période, j’ai regroupé des thématiques autour de l’eau. Ca me semble plus pertinent d’étudier le cycle de l’eau, la pollution sous-marine, l’Islande et le littoral plus ou moins en même temps, même si ce sont des matières différentes. Les connaissances pourront être réutilisées d’une matière à l’autre. 

Voici comment j’ai agencé les thématiques

l’idée est d’aborder 2 thèmes par période pour chaque matière. Ca me semble cohérent, ce n’est ni trop long pour ne pas lasser les enfants, ni trop court pour pouvoir néanmoins les balayer le plus précisément possible. Vous verrez dans le tableau à la fin de cet article, j’ai aussi pris en compte les jours fériés, chose que je n’avais pas faite cette année. En effet, on se base quand même sur le calendrier scolaire pour plusieurs raisons  et notamment profiter du papa des enfants quand il ne travaille pas, et des copains, famille qui sont dans le système scolaire classique. 

En sciences de la vie : on va étudier une thématique en rapport avec le corps humain et une autre en rapport avec les animaux. 

En sciences de la Terre : on va étudier une thématique en rapport avec la géologie et une autre en rapport avec les questions tournant autour de l’écologie et du développement durable. 

En géographie : une des thématiques se tourne vers un sujet géographique général et l’autre sera la découverte d’un pays en particulier. J’ai demandé aux enfants de choisir un pays dans chaque continent pour diversifier leurs découvertes. 

En histoire : on suit la progression historique et après un arrêt au Moyen-âge cette année, on va visiter les temps modernes, c’est à dire entre François 1er (la renaissance) et la révolution française. 

Pour l’histoire de l’art, j’ai essayé d’associer des artistes ou des oeuvres en rapport avec ce que nous étudierons en histoire. J’ai tenté aussi de varier : des sculpteurs, des musiciens, des peintres, des écrivains, des peintres … 

En citoyenneté : ce sont des sujets que nous aborderons sous la forme d’une discussion, il y aura très peu de traces écrites car selon moi c’est une « matière » qui développe la pensée, la réflexion … pas besoin d’évaluation de quelle que forme que ce soit. La seule chose qui sortira du lot c’est le permis piéton, si j’arrive à avoir un kit pour cela (croisons les doigts)

Toutes ces matières, vous allez pouvoir les retrouver dans le tableau ci-dessous. Bien entendu pour le moment, rien n’est développé, comme je disais précédemment, l’idée est de construire mes séquences d’apprentissage pendant ces deux prochains mois. Selon le temps que j’aurai, j’essaierai de partager ici les différentes séquences avec les supports que nous allons utiliser. 

Quid du français et des maths ? 

Je vais y revenir plus précisément très prochainement car tout n’est pas encore totalement construit. En effet, pour ces deux matières, on sera sur du travail plus formel avec des manuels et des cahiers d’activités, surtout en ce qui concerne les maths. Le français, ce sera encore différents. Il y aura des manuels pour les enfants, mais aussi et surtout de la production d’écrits. Je souhaite vraiment les encourager à écrire, de toutes les manières possibles parce que je suis absolument convaincue de la nécessité et de l’intérêt de l’écriture pour de nombreuses raisons ! 

Allez, sans plus attendre, je vous invite à découvrir le planning de l’année 2022-2023. 

programme 2022-2023

J’espère que cet article vous sera utile, comme d’habitude, si vous avez des questions je suis à votre disposition. 

Et prochainement, je vais vous parler des manuels qu’on va utiliser en français et en maths, ainsi que de la manière dont on va étudier ces deux matières. 

A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.