Les 24 et 25 juin dernier, nous avons eu la chance d’être invités par la Communauté d’Agglomération de l’Etampois Sud-Essonne et l’Office de tourisme à découvrir leur territoire pendant deux jours.

Pour l’occasion, un super programme a été concocté par nos hôtes, un peu dense, certes, mais cela nous a permis de découvrir une région que nous ne connaissions jusque là, pas du tout.

Habitant dans le Nord de la France, Paris et sa région jouissent d’une image assez négative : du monde, des embouteillages, du stress, du bruit et du béton, beaucoup de béton. Notre séjour nous prouvera qu’il n’en est rien et que la région parisienne possède en son sein de petits joyaux qui ne demandent qu’à être visités ! En effet, habituellement, la région parisienne n’est pour nous qu’une étape. Nous ne faisons qu’y passer lorsque nous nous rendons chez des amis ou dans notre famille. Il est assez rare que nous nous y arrêtions.

Commençons par un petit point géographie : concrètement, où étions-nous ? La carte ci-dessous vous permet de situer rapidement le territoire.

Aujourd’hui, dans cet article, je vous emmène au sud du département de l’Essonne (91), à une heure de Paris, dans un environnement de calme et de verdure. Allez-vous, comme nous, tomber sous le charme de l’Etampois Sud-Essonne ?

1. Le Centre Culturel de Méréville.

   

Méréville, c’est la commune dans laquelle nous avons réalisé le plus d’activités sur les deux jours. C’est un charmant petit village d’environ 3000 habitants, mais que j’ai trouvé très dynamique et très vivant. Le Centre Culturel, comme l’office de tourisme sont situés sur une petite place sur les hauteurs de la ville, juste en face des Halles.

Nous avons eu droit à une visite privée du Centre Culturel et au moment de notre venue, ce sont les enfants de l’Ecole qui exposaient leurs œuvres, réalisées sur l’année, à l’aide parfois d’artistes locaux. On m’a expliqué que cette exposition avait lieu tous les ans, pour les enfants de l’école primaire mais aussi du collège. J’ai trouvé ça fantastique de permettre aux enfants d’avoir leur propre exposition dans un lieu qui est dédié à cela (et non pas « juste » dans l’école), je suis persuadée que ce genre d’événement participe grandement à la construction de la confiance en soi.

Les œuvres étaient regroupées par classe. Pour la plupart elles ont été imaginées à la manière d’oeuvres ou d’artistes célèbres et j’ai été étonnée de voir avec quelle imagination les enseignants ont mené ce projet. Il y avait vraiment des idées originales et très inspirantes.

Informations pratiques :

Centre Culturel de Méréville
Place des halles – 91660 LE MEREVILLOIS
01.64.95.43.31
Page Facebook

2. Restaurant : le Mérélis

   

Tout au long de notre séjour, nous avons été accueilli dans de très beaux établissements, dans lesquels nous avons vraiment très bien mangé. En amont de notre arrivée, tout a été à chaque fois parfaitement préparé. Les restaurateurs (comme les autres structures d’ailleurs) étaient au courant de notre venue. De plus, j’avais spécifié que nos enfants ne mangeaient pas de viande et pour chacun des repas, ils ont eu droit à un menu spécifique pour eux.

Le Mérélis c’est une cuisine traditionnelle autour des produits locaux : en effet, le menu qui nous a été proposé (pour les adultes) se déclinait autour de la spécialité locale : le Cresson ! Une excellente manière de découvrir cette feuille encore méconnue et pourtant pleine de saveurs.

J’ai beaucoup aimé qu’ils proposent de la vaisselle spéciale pour les tout-petits, car après avoir apporté la chaise haute pour Marius, mon bébé a pu avoir un verre et des couverts à la bonne taille. Cela peut paraitre anecdotique, mais j’apprécie beaucoup cela. Souvent, dans les restaurants, c’est le minimum syndical qui est proposé pour les plus jeunes. Le Mérélis montre ainsi que tout le monde est accueilli comme il se doit à cette adresse !

Informations pratiques 

Le Mérélis
2 avenue de la République – 91660 LE MEREVILLOIS
01.64.59.45.68
Page Facebook

3. Le Domaine Départemental de Méréville

   

Le domaine départemental de Méréville se cache derrière de grandes grilles et le portrait de Catherine Deneuve (marraine du domaine). Il faut attendre de passer ce portail pour découvrir une minuscule partie de cette immense jardin que déjà, on en prend plein les yeux. Nous avons eu droit à une visite privée, avec une guide vraiment passionnante et passionnée par cet écrin de verdure. Au fil de la balade, elle nous a expliqué l’histoire de ce jardin, le style anglo-chinois, radicalement différents des jardins à la française, le point de vue du principal propriétaire du domaine, Jean-Joseph de Laborde ainsi que de son architecte Bélanger et du peintre Robert. Elle nous a appris à « lire » les différentes scènes qui composent le jardin. Car c’est véritablement de cela qu’il s’agit. Et c’est là qu’on était bien content d’avoir une guide, en se promenant seuls sur les chemins, beaucoup de choses nous auraient échappées. En effet, tout a été pensé dans les moindres détails et des éléments qui nous paraissent naturels et sauvages ne le sont absolument pas car tout est maîtrisé au millimètre près. Toutes les grottes par exemple, ont été assemblées sur place et l’oeil averti peut alors apercevoir les structures métalliques qui supportent toute cette splendeur.

Nous avons tous énormément apprécié cette visite, Marius a gambadé pendant 1h30 et Malo a été ravi de découvrir que le jardin abritait plusieurs ruches. Je vous laisse imaginer sa joie lorsqu’un pot de miel du domaine nous a été offert, lui qui adore cela, n’a pas quitté le pot de tout le séjour !

Si vous vous rendez à Méréville et que vous souhaitez visiter le domaine départemental, je ne peux que vous encourager à faire appel à un guide (et si c’est Aurane qui vous y emmène, passez lui le bonjour de ma part <3), vous découvrirez vraiment toutes les merveilles et les secrets que renferment ce magnifique jardin.

Informations pratiques 

Domaine Départemental de Méréville
Rue Voltaire – 91660 LE MEREVILLOIS
Tarifs 5€/2,50€/ gratuit pour les moins de 12 ans
Fermé l’hiver.
Site internet 

4. Cressonnières de la vallée de la Juine.

La Juine, c’est la rivière qui traverse Méréville. La Vallée est donc bien humide, ce qui permet un lieu parfait pour la culture du cresson, un légume feuille assez méconnu, en tous cas pour ma part. Lorsque j’étais enfant, je me souviens avoir bu de la soupe de cresson et pour tout vous dire, je n’en garde pas un souvenir impérissable !! Mais mon regard a changé en découvrant l’univers du cresson et surtout les nombreuses possibilités et déclinaisons qu’on peut en faire en cuisine.

C’est la famille Barberon qui nous accueille sur l’une de leurs cressonnières et d’emblée on a été surpris par le type de culture. Le cresson, ça pousse dans des espèces de fossés, les pieds dans l’eau. La cressonnière c’est donc une enfilade de fossés avec entre chaque, un petit espace pour circuler sans devoir se retrouver dans l’eau ! La famille Barberon produit du cresson biologique depuis une trentaine d ‘années avec toutes les contraintes que cela engendre, ils sont un peu les pionniers du cresson bio dans la région. Nous avons beaucoup discuté de leur métier, des difficultés d’être dans le domaine agricole de nos jours, que ce soit en conventionné, ou comme eux en bio. Et puis nous avons eu droit à une petite dégustation : un peu d’alcool pour mon mec, et pour tout le monde, du pain feuilleté au cresson, un régal! Marius s’en est mis plein la panse et est reparti avec le reste du pain ^^

Avec leur cresson, Serge, Ghislaine et leurs deux enfants Orian et Gatien proposent plein de produits : des soupes bien sûr, mais aussi du pesto ou encore du pâté végétal. Pour notre part, nous avons acheté du pesto et du pâté végétal et je dois vous avouer que les pots sont bien petits, on s’est vraiment régalés de retour à la maison.

Informations pratiques

Famille Barberon – Cressonnières de la Vallée de la Juine.
91660 LE MEREVILLOIS
01.64.95.11.95 / 06.88.54.68.14
gbarberon@aol.com
Page Facebook

5. Librairie/Salon de thé : L’histoire sans faim.

Voilà le genre de lieu dont je suis friande : une librairie, qui fait aussi salon de thé, tenue par une passionnée du livre ! Amandine avait préparé une petite activité pour notre venue et j’ai trouvé cela très chouette ! En attendant l’arrivée d’une autre petite fille venue elle aussi profiter de l’atelier, les enfants ont pu profiter du goûter et des bons produits préparés par Amandine. Malo a particulièrement apprécié le cake au citron, quant à Marius il a jeté son dévolu sur le cookie au chocolat, c’était un peu le stress pour moi, de le voir se balader dans la librairie avec ses mains sales !

L’atelier mis en place par Amandine portait sur les plumes, un sujet qui intéresse énormément mes enfants qui adorent les récolter au gré de nos balades. amandine a lu le livre Plumes d’Isabelle Simler et les trois grands (Zélie, Malo et la petite fille présente) ont pu ensuite découvrir le mémo des oiseaux paru aux éditions Nathan. Le jeu en lui même est super. Contrairement au mémo classique où il faut retrouver deux images identiques, ici il fallait associer l’oiseau et sa plume. Je trouve cela bien plus enrichissant. C’est Zélie qui a remporté la partie, quant à Malo, en bon chevalier servant, il a mis plusieurs fois les deux filles sur la piste pour leur permettre de remporter quelques paires, à son détriment puisqu’il a fini bon dernier ^^

La librairie n’est pas très grande, mais il y a des livres partout ! Pendant que les enfants jouaient, j’ai pu flâner dans les rayonnages et j’y ai vu de nombreux titres : des choses que je connaissais, d’autres qui m’ont interpellées. Il y en a pour tous les goût. A plusieurs reprises, des clients sont entrés pour venir chercher des commandes, j’ai eu l’impression que le lieu était vraiment bien ancré dans la ville et ses alentours, les personnes viennent chercher ce dont ils ont besoin, même s’il faut commander pour cela. On est bien loin de la société de consommation et de certaines librairies où tout doit être proposé dans l’immédiat ou bien avec une livraison le lendemain pour satisfaire le client. L’histoire sans faim mise plutôt sur le local, le lien social et les rapports humains et c’est bien là l’essentiel ! Nous sommes repartis avec un roman pour Zélie : le tome 1 des royaumes de feu que ma puce est actuellement en train de lire.

J’aurais aimé avoir davantage l’occasion d’échanger avec Amandine sur notre passion commune de la littérature et surtout la littérature de jeunesse, mais le planning était assez serré.

Informations pratiques

L’histoire sans faim
6 rue Jolio-Curie – 91690 SACLAS
06.11.94.22.54
site internet   /   page facebook   /   compte instagram

6. Restaurant : le Vieux Chaudron

   

Le Vieux Chaudron et sa patronne, sont mon gros coup de coeur culinaire de ce séjour ! Rien que le lieu déjà est magnifique ! Nous avons été directement sous le charme de ce petit établissement et surtout de sa terrasse où nous avons été installés pour manger. Excellente idée la terrasse, avec trois enfants fatigués et bien énervés ! ils ont pu déambuler à leur guise sans (trop) gêner les autres clients.

Nous avons adoré la carte ! Sous la forme d’une grande ardoise, la liste des plats proposés invite à la réflexion car tout est tourné de manière à ce que ça reste assez mystérieux. Donc impossible pour le client de faire son choix seul dans son coin, et c’est tant mieux : la patronne est obligée de nous expliquer ce que signifie chaque ligne et cela crée du lien, il y a de l’échange, des rires … C’est vraiment ce que j’ai le plus apprécié, la chaleur humaine, le fait que la patronne ne se prenne pas au sérieux. On sent qu’elle aime son métier, on sent aussi, à la dégustation, qu’elle le maîtrise, son métier, mais surtout on sent qu’elle aime les gens. Son bagou et son exaltation sont tout à fait naturels, on est à l’aise dès qu’on entre dans ses murs.

Parlons de la cuisine. Déjà, il faut faire un choix et ce n’est pas facile tant les plats proposés suscitent notre intérêt. Mais qu’est-ce qu’on s’est régalés. Tout était délicieux et encore une fois, le végétarisme des enfants n’a pas été oublié, c’est vraiment très appréciable. J’ai adoré l’entrée, une déclinaison très originale autour du fromage de chèvre, je crois que c’est ce que j’ai préféré dans tout le repas ! Le reste aussi était excellent et la présentation était parfaite.

Bref, une très jolie découverte qu’on garde sous le coude pour notre prochain passage 😀

Informations pratiques 

Le vieux Chaudron
45 Grande Rue – 91150 ORMOY-LA-RIVIERE
01.64.94.39.46
Site internet   /   page Facebook 

7. L’éco-gîte : les Jours Heureux.

Je n’avais jamais entendu parler d’éco-gîte auparavant, il s’agit donc d’un type d’hébergement qui répond à un certains nombre de critères de préservation de la planète afin d’obtenir un label environnemental, tels que l’utilisation d’énergies renouvelables, le respect de la faune et de la flore locales, la mise en avant de l’économie locale, le tri des déchets … Dans le cas de cet écogîte, l’isolation est au chanvre, le chauffage est au pellet ou encore le linge de lit est confectionné en coton bio …

La petite maison a un charme fou, nichée sur les hauteurs du petit village de Chalô-Saint-Mars. On n’y accède qu’à pied, par un petit chemin qui sillonne vers le sommet, et surtout elle a un look très original puisqu’on entre dans la maison par l’étage ! Ca a d’ailleurs beaucoup intrigué les enfants et en particulier Malo car l’une des chambres ainsi que la salle de bain se trouvent donc, non pas au premier étage, mais à la cave. Le gîte est très bien meublé, l’ambiance est chaleureuse et cosy. Il y a l’équipement nécessaire pour les petits sur demande et, détail non négligeable pour Zélie et Malo : il y avait quelques poules en liberté autour de la maison 😀

Nous n’y sommes restés vraiment que pour dormir car le lendemain matin nous sommes repartis très rapidement pour aller prendre notre petit déjeuner sur un autre lieu, mais nous avons apprécié l’emplacement de l’éco-gîte, dans le calme et au milieu de la nature, c’était très ressourçant.

Informations pratiques 

Ecogîte Les Jours Heureux
12 place de l’Eglise – 91780 CHALÔ-SUR-MARS
01.64.95.40.71   /   06.20.18.11.84
Site internet

8. Café familial : Take It Easy

   

Encore une belle découverte que ce café famille, le genre de lieux qui joue à fond la carte du kids friendly. Car tout est pensé pour l’accueil des enfants mais également le bien-être des parents : un espace petite restauration très confortable, et tout ce qu’il faut pour amuser les enfants : une pièce dédiée aux jouets avec des modules de motricité, une marchande et tous ses accessoires, des puzzles et j’en passe, de nombreux jeux de société et des livres dans tous les coins et pour tout le monde (du bébé jusqu’aux adultes).

Nous avons été accueilli très chaleureusement, Zélie et Malo ont très vite compris l’intérêt de ce genre de lieu et on ne les a vus que pour manger le petit déjeuner qui nous a été préparé. Pendant notre présence, il y a eu un chassé-croisé d’enfants qui venaient assister à des cours d’anglais. En effet, ce qui fait également la particularité et la force de ce café, ce sont les ateliers proposés tout au long de la semaine : du yoga pour les femmes enceintes ou pour les bébés, du bébé-signe, autour des émotions, des rencontres entre mamans … Tout est pensé pour permettre à chacun de prendre un moment pour soi, pour faire la rencontre de professionnels qui pourront répondre aux questions, mais aussi d’autres parents qui ont les mêmes intérêts et les mêmes problématiques.

On dit qu’il faut tout un village pour élever un enfant, et le Take It Easy est sans aucun doute un lieu privilégié pour accompagner la parentalité sous toutes ses formes.

J’ai vraiment beaucoup aimé le concept, mais encore une fois, le timing étant très serré, j’ai regretté de ne pas avoir eu le temps d’échanger vraiment avec Nina et Gilles, les fondateurs du café famille. Je crois que nous partageons les mêmes valeurs et j’aurais aimé m’enrichir de leur rencontre. Une autre fois je l’espère 😀

Informations pratiques

Take It Easy Family Cafe
121 rue Saint Jacques – 91150 ETAMPES
01.64.92.26.84
Site internet   /   page Facebook   /   Compte Instagram

9. Visite de la ville d’Etampes autour de la thématique du Moyen-Âge

  

Autre lieu de visite, toujours la même passion de transmission : lors de notre deuxième jour dans l’Etampois, nous avons eu la chance d’avoir de nouveau une guide vraiment passionnée (coucou Typhanie) grâce à laquelle nous avons fait un bond dans le temps, afin de découvrir Etampes il y a plusieurs centaines d’années.

Elle nous a emmenés déambuler dans la ville (et sous la pluie) à la rencontre de la tour d’Etampes au design unique puisqu’elle n’est ni ronde, ni carrée, mais quadrilobée (comme une fleur avec 4 pétales). On y a appris de nombreuses choses, Zélie ayant retenu l’histoire de la princesse enfermée dedans pendant 12 ans car accusée de sorcellerie et Malo nous racontant encore comment on a posé des sortes d’explosifs pour la rendre inutilisable de l’intérieur sans abîmer les murs !

Passage ensuite par deux hôtels particuliers qui renferment bien des surprises et des secrets. Notre guide nous a appris à décrypter les sculptures et à chercher les armoiries du Roi, la date de construction et le nom du propriétaire des lieux, un petit jeu, comme une chasse aux trésors, que j’ai trouvé vraiment intéressant.

Enfin, destination la collégiale qui fête cette année ses 1000 ans ! Mille ans d’histoire, c’est tout-à-fait incroyable, je me suis sentie chanceuse de pouvoir me trouver entre ces murs de poser ma main sur ces pierres qui ont été façonnées, assemblées il y a un millier d’années. Quelle joie de pouvoir assouvir ma passion pour l’histoire pendant ce séjour, je buvais littéralement les paroles de notre guide qui a su capter notre attention à tous les quatre !

Informations pratiques

Visites guidées d’Etampes
Office de tourisme
Place de l’hôtel de ville – 91150 ETAMPES
01.64.94.99.10
Site internet    /   page Facebook   /   compte Instagram

10. Restaurant : le Pieux

   

Pause déjeuner un peu à l’écart de l’effervescence du centre ville dans un petit établissement qui a révélé plein de surprises et notamment une cuisine haute en couleurs. Les produits utilisés sont très frais, on le sent car le goût est incomparable. Une nouvelle fois, nous sommes accueillis avec beaucoup de gentillesse. Heureusement que le restaurant n’était pas rempli car les enfants étaient un peu énervés et bruyants ! Nous nous sommes une nouvelle fois régalés, mention spéciale pour mon entrée aux nombreuses saveurs que j’ai vraiment adorée : des tacos aux crevettes, à la mangue et à l’avocat ! Le végétarisme des enfants a été également pris en compte et ils ont eu tous les trois une jolie assiette de légumes cuisinés avec des frites maison. Simple dit comme ça, mais nom d’une pipe qu’est-ce que c’était bon ! Les enfants ont adoré et je les comprends !!! J’aime quand les restaurants prennent le temps de préparer un repas savoureux et de qualité aussi pour les enfants. On ne demande pas quelque chose d’élaboré, mais bien souvent, vous avez le choix entre steak haché, jambon, nuggets et éventuellement poisson pané si vous avez de la chance, alors que selon moi, c’est une grande marque de respect envers les enfants que de leur proposer un menu adapté mais avec des produits frais, bons et locaux ! Et c’est ce que nous avons pu avoir dans ce restaurant (ainsi que dans ceux de la veille).

Informations pratiques

Restaurant Le Pieux
91 rue de la République – 91150 ETAMPES
01.64.94.98.10
Site internet   /   Page Facebook

11. L’île de Loisirs

   

Pour digérer, rien de mieux qu’un petit tour à l’île de loisirs, le moment « récréatif » du séjour. A la croisée entre le parc d’attraction et le lieu de balade, l’île de loisirs est un immense espace dédié aux loisirs mais aussi à la nature avec ses 145 hectares de bois, de lacs et de sentiers de promenade. Notre planning a été bousculé à cause de la météo, puisque, compte-tenu de la pluie, certaines activités étaient fermées. Nous avons surtout découvert le pôle « aventure » de l’île de loisirs avec ce qui nous a certainement le plus plu à tous les quatre (Marius étant trop petit) : la luge !!! A mi-chemin entre le grand-huit et le bobsleigh, nous sommes installés à deux sur chaque luge et c’est parti pour 10 minutes de sensation sur un parcours qui mêle descente et vitesse. On peut jouer avec le frein, idéal pour les personnes qui ne sont pas trop friandes de sensations fortes, et on peut apprécier la nature qui nous entoure comme ce petit écureuil aperçu furtivement avec Zélie lors de notre première descente de luge !

Nous avons fait aussi de la patinoire avec des patins à roulettes un peu particuliers car les roues étaient dotées d’un anneau métallique permettant de retrouver les sensations de glisse comme sur des patins à glace. Moi qui ai l’habitude de faire du roller, j’ai été un peu déstabilisée au début car les gestes ne sont pas les mêmes. Cependant nous avons apprécié cette activité et j’ai pu voir, en 30 minutes, les gros progrès que les enfants ont faits, même s’ils se sont retrouvés de nombreuses fois les fesses par terre !

Enfin, un petit tour de Rosalie en famille autour du lac et toujours sous la pluie. C’était fort bien agréable même si on a failli se retrouver plusieurs fois à l’eau quand Malo « pilotait » à sa manière la Rosalie !!!

Nous n’avons pas eu le temps de découvrir l’ensemble de l’île de loisirs, je pense qu’il faudrait au moins une journée complète pour cela. Il y a de nombreuses activités prévues mais au final, pas grand chose pour les tout-petits, en tous cas pas au niveau du pôle aventure ! Lors des descentes de luge ou des sessions de patinoire, il fallait occuper Marius car il n’avait forcément pas l’âge requis pour y participer, quelques petits jeux type balançoires par-ci, par-là auraient été les bienvenus 🙂 Cependant, il a adoré la Rosalie, confortablement installé sur l’avant avec son petit volant, il était concentré, c’était trop mignon.

Informations pratiques 

L’île de loisirs
5 avenue Charles de Gaulle – 91150 ETAMPES
01.69.78.33.06
Site internet   /   page Facebook   /   compte Instagram

12. La maison du Cresson de la Villa Paul

   

Notre séjour s’est terminé en apothéose avec une deuxième visite de cressonnière et de la Maison du Cresson. Nous sommes pour cela retournés sur la ville de Méréville à la rencontre d’Isabelle et Olivier qui nous ont transmis avec ferveur leur passion du cresson. ce couple authentique nous a emmené faire le tour de la cressonnière pour nous parler avec beaucoup de simplicité et d’enthousiasme de leur métier, de leurs difficultés, mais aussi de l’avenir et de leurs projets. C’était un vrai moment d’échange comme je les aime.

Isabelle nous a proposé une dégustation de sa spécialité : le burger au cresson qu’elle agrémente de produits locaux et de saison. On s’est tout simplement régalés, nous avec une version au poulet et les enfants avec une version végétarienne. Avec son burger plein de saveurs, Isabelle participe à un concours : iDFood 2022. Elle fait partie des finalistes et a besoin de nous tous ! Alors je vous invite à voter pour le burger au cresson en suivant ce lien. Promis ça ne sera pas long.

Isabelle et Olivier ainsi que de nombreux autres cressonniers de l’Etampois se sont réunis dans un collectif visant à permettre au cresson d’obtenir le label IGP. Cela serait une véritable reconnaissance et mise en lumière de leur travail, de la qualité de leurs produits et de la région en terme général.

Informations pratiques

Maison du Cresson Villa Paul
17 route de Courcelles – 91660 LE MEREVILLOIS
06.82.39.90.88
Site internet   /   page Facebook

———-                    ———-                    ———-                    ———-                    ———-                    ———-

Ainsi s’achève notre séjour dans l’Etampois Sud Essonne ! Merci à l’office de tourisme pour ce programme concocté avec beaucoup de soin, cela nous a permis de rencontrer des structures et des personnes passionnées par leur travail, mais aussi de découvrir un territoire qui nous était méconnu. Merci à la communauté d’agglomération Etampois Sud Essonne qui a financé notre séjour et surtout, merci à tous les partenaires pour leur accueil chaleureux et leur disponibilité <3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.